De nombreux délires et du partage d'univers imaginaires sur fond de Roleplay !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 26 Oct - 17:48

Rappel du premier message :

Le but de cette section est de regrouper les différents messages des préparatifs de guerres dans chaque pays qui ont lieu après le conseil du sommet Wink !


Dernière édition par supercoussinets le Lun 23 Fév - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr

AuteurMessage
ama17
Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 20
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves :)

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 26 Déc - 11:59

-Quelles questions idiotes. Supercoussinets pourquoi pose tu des questions dont tu connais les réponses ? -la reine sourit- Bien sur que je suis avec toi et je reste ici. Le sort que j'ai lancer me permet en échange de mon temps de vie de maintenir une personne en vie. Le contrecoup est puissant,je subit les même douleurs qu''Ésamina.

La reine eu un vertige, l'élu la rattrapa. Il aida la reine a se relever, il l'amena jusqu'au lit et l'y allongea. Il semblait inquiet.

-Je n'ai pas vu cette expression depuis que tu as découvert mon visage il y a des années. Ne t'inquiète pas ma vie n'est pas en danger, je suis juste affaiblie. Je pense attendre que Mamilao et Ésamina arrive avant de partir.

-La verité, c'est que tu es inquiete. Ne te cherche pas d'excuse Ama.

-Pff... tu me connait bien trop. Ça ne t'ennuis pas si je reste me reposer ici le temps qu'ils reviennent. Élanna me réveillera quand ils arriveront. Tu devrais peut être retourner a la grande salle, je perçois une certaine agitation et pas mal d'incompréhenion. De l'inquietude aussi. Les aurait tu quitté si précipitament ? Tes généraux vont finir par s'impatienter et partir a ta recherche.-La reine rit- Ésamina et Mamilao arriveront dans environs deux heure et demi. Tu devrais pouvoir finir ta réunion d'ici la. Tu devra être seul pour les révélation qu'il s'apprête a te faire.

-Non Naô ! Tu reste ici !- S'écrièrent les deux souverain. Il se regardèrent et éclatèrent de rire.-

-Décidément ta capacité a lire l'esprit des êtres dont tu cerne la façon de penser est vraiment troublante.

-Sa manière de pensée me rappel quelqu'un... Vas donc rejoindre la grande salle Supercoussinets plus le temps passe, plus tu risque de devoir t'expliquer avec eux.

-Bon j'y vais. Merci de prendre soin de lui Ama.

Il caressa le phénix puis se dirigea vers la porte. Dès que l'Élu sorti de la pièce, Élana rentra.

-Naô qu'es ce qu'on a dit ?-le phénix s'arreta-Tu ne bouge pas d'ici. J'aurais besoin de toi pour sortir de cette tour. Oui je sais mais si tu es sage je resterais jusqu'a demain apres midi, marche conclu ? Bien.
Élana, j'ai besoin de repos veille sur mon sommeil. et surveille Naô il est capable de se tuer sans le vouloir.

La reine sombra de nouveau dans le sommeil.


Dernière édition par ama17 le Mar 30 Déc - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cow-Nahr

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 21
Localisation : Devant mon Frigo

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 26 Déc - 16:17

- Eh bien, cher Empereur, doutez-vous de vos capacités de procréation? Vous ne souhaitez pas assurer votre descendance? Lança avec cynisme l'Assassin. Quant à l'utilité que j'aurais de votre enfant, cela ne regarde que moi.

Les secondes s'écoulèrent lentement. Des gouttes de sueur commencèrent à perler du front de l'Empereur.

- Avez-vous besoin de temps pour réfléchir? Il me semble que vous peinez à faire votre choix...

Il tourna dos à l'Empereur.

- Je vous laisse une semaine. Dans une semaine vous m'annoncerez votre choix. Vous avez des cheminées dans votre palais? Si vous acceptez, la fumée sera blanche. Si vous refusez, la fumée sera noire.

L'Empereur était encore sous le choc de la déclaration de l'Assassin.

- Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée...

L'Assassin disparut une nouvelle fois dans la pénombre. Il s'éclipsa de la salle où l'Empereur se tenait, seul, encore sidéré, une multitude de questions traversant son esprit.
Cow-Nahr devait maintenant retrouver le jeune Lawai qui disait avoir trahit les siens pour en apprendre plus. Comment avait-il appris pour la Rose? Seul l'Empereur, la reine Ama et Esanima le sage étaient censés être au courant, et aucun de ces trois personnages n'avaient croisé récemment la route des Sitchams. Une masse obscure fit silencieusement son apparition à coté de l'Assassin.


- Tu sais où ils ont conduit le jeune Lawai toi?

Un grognement.

- D'accord. Va chercher Dubhan et rejoins-moi là bas avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 26 Déc - 16:30

Au départ de l'Assassin, l'Empereur s'affala sur le sol de la pièce, le regard perdu dans l'infini. Il ressentait quelque chose qui lui semblait nouveau : le doute.

Pendant ce temps, Octobre pressa Kélan dans une pièce secrète du palais. À peine entré, il verrouilla l'imposante porte en acier, qui fit tout un tas de bruit mécanique. La salle était sobre et glauque : Des murs en pierres suintant l'humidité et un seul meuble, une pauvre chaise rongée par la pourriture.


_Asseyez-vous, ça risque de durer longtemps.

Kélan ne s'assied pas, comme pour défier le Général.

_Bah, comme vous voulez... Alors, commençons. Tout d'abord, vous allez m'indiquez votre identité, et ne négligez aucun détail s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 26 Déc - 18:09

Kélan ne broncha pas d'un poil.

 Je vois. rumina Octobre en observant Kélan. Si vous ne voulez pas répondre, on peux utiliser la manière forte sinon. Qu'en pensez-vous ?

La menace du général Élodien ne sembla pas troubler le jeune Lawaï. Bien au contraire.

– Il viendra.

– Qui ?

– Celui qui sauva ma vie autrefois.

Octobre s'énerva.

– Cette plaisanterie a assez duré. Vous sous-estimez le pouvoir de l'empire, jeune insouciant.

– Et vous, vous sous-estimez encore plus la puissance du vrai maître de ce monde. Non ce n'est pas cet Élu, ni même l'empereur où les reines des autres pays, ne parlons même pas de ce dégonflé de Pakéti, terré dans son désert. L'assassin l'a compris lui, qui est le vrai maître du monde. Ou devrais-je plutôt dire : qui sont !

Le haut dirigeant des forges saisi les épaules de Kélan avec rage et l'assit sur la chaise de force.

– Vous croyez m'impressionner ? C'est ce qu'on verra. Mais répondez à ma question d'abord.

– Il viendra.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 26 Déc - 18:19

_Et bien, mon jeune ami, je crois que vous surestimez les assassins... Vous voyez cette porte ? Elle a été conçue par mes soins. Pas la peine de s'acharner à vouloir l'ouvrir par la force, même un dragon n'y arriverait pas. Le seul moyen de l'ouvrir est d'enclencher correctement le mécanisme et, oh curieux hasard, il n'y a que moi qui sait comment faire. Alors si vous tenez à sortir d'ici un jour je vous conseille de répondre à mes questions.

Kélan réfléchissait profondément. Il semblait totalement ignorer Octobre.

_J'ai tout mon temps, jeune lawaï... Tout... mon... temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cow-Nahr

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 21
Localisation : Devant mon Frigo

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 27 Déc - 15:48

A quelques mètres seulement des deux hommes...

- Il me semble que je suis arrivé...

Cow-Nahr commença à étudier la porte qui se dressait devait lui. Porte qui n'avait jamais eu l'occasion de voir et d'ouvrir. Il fallait redoubler de prudence, étant donné la complexité de la serrure, de nombreux pièges devaient s'y cacher.

- La seule porte de la Nouvelle-Elodiane que je ne peux pas ouvrir, dit une voix derrière lui.
- Tu as fait vite Dubhan.
- Lup'Satsìss a fait vite.

Le loup qui se tenait à ses cotés accompagna ses propos d'un grognement de satisfaction.

- Le génie qui se cache derrière la conception de cette porte en est presque effrayant. Réussir à allier de tels matériaux à un mécanisme aussi complet, c'est tout simplement incroyable.
- Je dois avouer que c'est la première fois que je vois un travail aussi accompli, reconnu l'Assassin. Je n'aurais pas du laisser Octobre s'emparer du jeune Lawai. Il est bien plus précieux que nous le pensions, si de telles mesures sont prises pour l'éloigner de moi. Il y a-t-il quelque chose dont je ne saurais pas au courant? D'où vient cette admiration qu'il a pour notre ordre, au point de vouloir trahir les siens?

Dubhan continuait à chercher une solution à l'ouverture de cette porte qu'il avait si longuement étudié. Il se tourna vers l'Assassin.

- C'est le frère de l’Élu Lawai.
- Apprends moi quelque chose que je ne sais pas...
- C'est lui que j'ai sauvé lors de mon premier meurtre.

L'Assassin fixa longuement Dubhan.

- Lorsque nous avons du fuir précipitamment car tu menaçait de dévoiler ton visage aux deux enfants qui étaient présents?
- ... Oui.
- Hmmm... Il faut absolument passer cette porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 27 Déc - 17:00

Le silence de Kélan consternait le général. Finalement, après plusieurs minutes de calme, Octobre décida d'agir.

_Bien, vu que vous ne m'avez guère l'air bien motivé à me répondre, je vais devoir passer à l'étape 2.

Il sortit alors un mécanisme très complexe. Avec des gestes précis, il l'activa et le déplia, et petit à petit il prit la forme d'une arme à feu.

_Il s'agit d'une de mes inventions, le fusil rétractile. Grâce à ça, je peux sans aucun problème m'armer en quelques secondes sans le moindre soupçon... Plutôt impressionnant, n'est-il pas ?

Kélan leva les yeux vers Octobre.


_Vous comptez me tuer ? Je ne crains pas la mort...
_Oh rassurez-vous, votre mort ne me servirait à rien. En revanche... -Octobre pointa son fusil en direction des jambes du lawaï- ... je me demande si vous pourriez encore être utile aux Assassins si vous perdiez l'usage de vos jambes...

Le regard de Kélan trahissait sa surprise et son énervement. Mais alors qu'il s'apprêtait à se relever...


_Un instant ! Ne bougez pas ou bien je ferrais feu. Restez bien assis, mettez vous à l'aise, répondez à mes questions et tout se passera bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludu
Troisième Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 21
Localisation : chez moi

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 28 Déc - 11:05

La reine chevauchait depuis déjà de nombreux jours lorsqu'elle arriva à l'orée d'un grand pont de bois qui reliait l'île de Widawa avec l'île de Firestone. Elle mis pied à terre et, prudemment, s'avança sur la passerelle. En-dessous d'elle, les flots tumultueux rugissaient en se fracassant sur les rochers. Lorsqu'elle eut atteint l'autre côté, elle découvrit une immense forêt. Les arbres étaient gigantesques, bien plus que ceux que l'on peut trouver sur le reste du royaume. Alors qu'elle s'apprêtait a y entrer, une voix l'arrêta:

- Qui êtes-vous donc, noble demoiselle?

La reine chercha l'origine de cette voix, son regard balayant les branches d'un des plus gros arbres. Soudain, elle vit passer un éclair roux et sourit.

- C'est encore moi, Ogmios
- Comment connaissait vous mon nom?!
- Enfin, Ogmios, je suis la reine Lindir! Je suis déjà venue, tu ne te rappelles pas? demanda la reine d'un air las.
- Je ne connais personne de ce nom là! Inutile d'insister, vous ne pourrez pas continuer votre chemin.
- Faut-il que j'appelle Rabat pour te faire entendre raison?
- Cette vieille carne ne me fait pas peur! J'étais là alors qu'il n'était encore qu'un œuf!
- S'il te plaît! Je t'ai même apporté... une pomme!
-Une...une pomme? C'est...je... arhg... Bon d'accord, tu peux passer!
- Merci Ogmios!

La reine pénétra alors sous l'épais couvert des arbres. L'air y était plus frais, et on n'entendait que le bruit d'une rivière qui coulait non loin de là. Après quelques minutes de marche, Lindir atteint une grande clairière. Le spectacle qui s'offrait à ses yeux était incroyable: des Dragons, des dizaines de Dragons volaient en tous sens, fonçant vers le sol pour repartir de plus belle. Elle s'arrêta pour les admirer quelques instants, puis se souvient du pourquoi de sa venue. Elle s'approcha alors du plus grand des Dragons:

-Je vous salue, ô grand roi Rabat, dit-elle en s'inclinant.
- Et je vous salue, grande reine. Que faites-vous ici?
- Je suis venue vous annoncer une triste nouvelle. La guerre est déclarée entre les Lawaïs et les divins.
- Les disputes des Hommes ne nous concernent pas.
- Mais vous avez promis de nous aider en cas de conflit. Et nous ne pouvons pas laisser le Mal se répandre sur Wanderstar.

Le grand Dragon soupira, puis dit:
- Vous avez raison. Il nous faut agir.
- Quand vos guerriers seront-ils prêts à partir?
- Nous sommes toujours prêts à venir en aide à nos amis.

La reine sourit.
- Nous partirons dans trois jours pour le territoire Lawaï, je vous retrouverais donc là-bas.

Alors qu'elle s'apprêtait à prendre congé, la reine dit encore:
- Vos guerriers sont très impressionnants.
- Ce ne sont encore que des jeunes. Ils ne crachent même pas encore du feu. Mais rassurez vous, reine Lindir, ils seront fin prêts pour l'affrontement.

La reine Lindir s'inclina et partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 28 Déc - 21:14

Kélan le dévisagea du regard. Il n'avait plus le choix désormais.

– Si mon âge vous intéresse, j'ai 16 ans. Mais je ne vois pas ce que vous en ferrez. Tout le reste a déjà été dit par l'assassin à votre bien aimé empereur. Vous n'avez qu'à lui demander vous même.

Octobre était sur les nerfs. Il hésitait à passer à l'acte.

– Vous savez, je ne suis pas un Sitcham pour rien.

– Un quoi ?

Ce petit moment d’inattention fut fatal à Octobre. L'agilité et la souplesse des Sitchams permit à Kélan de donner un coup de pied dans la main du général qui se mit à tirer dans le vide. Le Lawaï sortit alors une fine lame qu'il avait caché dans sa combinaison. Octobre était trop fort, il ne servait à rien de l'affronter directement, mais un Sitcham a bien d'autres tours dans son sac.

– TOI ! cria le dirigeant de la province ferriène.

Alors que la général se retournait pour faire face à Kélan, celui-ci réagit rapidement en observant la salle d'un regard. La porte, les murs et le plafond semblaient être faits de métal indestructible mais le sol de pierre lui ...

– TU VAS PAYER ! s'exclama Octobre en braquant son fusil rétractable sur le jeune homme.

Kélan trancha le sol qui s'effondra sous leur pieds. Les sitchams maîtrises les lames comme personne, donc trancher un sol de pierre n'est pas impossible pour l'un des leurs.  Le général fut déséquilibré. Il manqua son tir de justesse. Alors qu'ils chutaient, le Lawaï réussit à se réceptionner correctement. Kélan se dirigea vers la porte de l'étage en dessous et l'ouvrit. Au bout du couloir sur lequel il avait débouché se trouvait un escalier, il fallait qu'il sorte, qu'il rencontre l'assassin et qu'il ...

– Il est là !

Des gardes l'avaient repéré. Ils étaient devant lui, où plutôt, devant la sortie. Kélan brandit sa lame d'argent les affronta sans relâche. Ils étaient trois mais un Sitcham en combat à l'épée est presque imbattable. Il réussit à les mettre hors d'état de nuire puis se dirigea vers l'escalier quand soudain.

– ON NE BOUGE PLUS !

Octobre était là, juste au pas de la porte de la salle où le plafond s'était effondré.

– Un pas de plus et je tir.

Son fusil rétractable était braqué sur le Lawaï. Kélan le regarda droit dans les yeux.

– NON !

Au même moment, il courut à toute vitesse en direction des escaliers, et il entendit deux coups de feu derrière lui. Alors qu'il entamait le premier virage de l'escalier en colimaçon, une des balles le toucha à la jambe.

– AAAAAHH !

Dans un ultime effort il continua son avancée dans l'escalier. Kélan était hors de vue du général mais il entendait la cadence rapide de ses pas derrière lui. La balle lui faisait terriblement mal mais elle ne l'avait blessé que superficiellement. Malheureusement bien assez pour le ralentir. Il sortit de l'escalier avec la certitude qu'il ne tiendrait pas longtemps. Mais.

– Chut.

L'assassin l'attendait et avait posé son doigt sur la bouche du jeune Lawaï pour lui intimer le silence. Octobre, pendant ce temps, courait dans les escaliers. Kélan ne pouvait pas aller bien loin avec cette blessure. Il devait surement ...

– Quoi ?

À la sortit de l'escalier, il n'y avait personne, pas la moindre trace du frère de l'Élu. Octobre bourdonna de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 28 Déc - 21:44

_J'ai horreur qu'on se joue de moi !

De rage, le Général vida son chargeur dans le mur. Tout le raffut causé attira la garde.

_Général Onze, vous allez bien ?
_À votre avis, bande d'incapables ?! Le lawaï a trouvé le moyen de s'échapper ! Et je soupçonne l'assassin de l'avoir aidé...
_Que... Que devons nous faire ?
_Passez le palais au crible ! Tirez à vue ! Lancez des patrouilles dans la ville ! Mais enfin, je vais pas vous apprendre votre métier !

Octobre continua sa course dans les couloirs, les gardes emboitèrent le pas. En l’espace de quelques minutes, le palais était en ébullition. Chaque pièce était fouillée, et chaque personne interrogée. Octobre s'empressa d'aller informer l'Empereur de la situation. Il entra alors de manière fracassante dans la pièce.

_Empereur, nous avons un pro...

À peine avait-il ouvert la porte qu'il remarqua l'Empereur assit par terre, dépité. Ce dernier n'avait même pas remarqué sa présence. Il s'approcha alors de lui.


_Empereur ? Tout va bien ?

L'Empereur sortit de sa torpeur.

_Octobre ? C'est toi ?
_Oui oui, c'est moi.
_C'est bien, c'est très bien...
_Euh...

Il n'était pas habitué à ce que l'Empereur le tutoie.

_Tu voulais me dire quelque chose ?
_Oui, le lawaï c'est échappé.
_Ah... A t-il parlé ?
_Très peu... Je sais qu'il a 16 ans, et que c'est un... Siksam ? Sitsam ?
_Sitcham.
_Oui c'est ça.
_Très bien... Merci, tu peux disposer.
_...À votre service.

En quittant la pièce, Octobre savait que quelque chose n'allait pas, mais il n'osait pas demander ce que c'était. Finalement, un garde en chef s'approcha de lui.

_Général ! Nous n'avons trouvé aucune trace du lawaï et de l'assassin.
_Hum... Bien, cessez les recherches ! Et venez m'écoutez, tous !

Tout les gardes se massèrent autour d'Octobre. Il n'était pas bien grand, mais il savait s'imposer.

_Ce soir, vous m'avez déçu... TOUS ! Vous avez laissé la reine amatsuki s'emparer de notre cadeau aux lawaï, avant de la laissez entrer ! Vous avez été incapables de trouver l'assassin ! Et le pire, vous avez laissé des lawaï s'infiltrer dans notre palais, avant de laisser fuir notre prisonnier ! Je tiens à vous prévenir que si une telle performance venait à se répéter, je m’occuperait PERSONNELLEMENT de chacun d'entre vous ! Ai-je été bien clair ?!
_Très clair, Général...
_Bien, rompez.

Les gardes se dispersèrent. Octobre, encore secoué par tout ce qui venait d'arriver, rétracta doucement son fusil, tout en étant perdu dans ses pensées. Ce n'est que lorsqu'il sentit la lueur de l'aube sur son visage d’albâtre qu'il revint à la réalité. Un sourire apparu alors sur son visage.

_Ils devraient être arrivés maintenant. Voilà qui va changer la donne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cow-Nahr

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 21
Localisation : Devant mon Frigo

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 28 Déc - 23:46

La plaie de Kélan le faisait grimacer de douleur. Sa jambe s'engourdissait. Son pantalon faisait office d'éponge, mais le flot de sang qui coulait était trop important. Une goutte perla lentement... puis tomba se décrocha fatalement du pantalon. Le garda qui se tenait juste en dessous ne remarqua pas immédiatement la substance rouge et visqueuse qui s'était écrasée sur son épaule. Ce n'est que lorsque la troisième goutte frôla son oreille qu'il se rendit compte que quelque chose clochait. Il étudia les environs du regard pour déterminer l'origine des ce qui venait de le déranger. Lorsqu'un quatrième vint se poser sur crâne. Il passa sa main dans son cuir chevelu, et compris. Il leva immédiatement les yeux au ciel, mais seul les couleurs des bâtiments Élodiens se détachaient du bleu profond de la voûte céleste. Il remarqua néanmoins un morceau de tissu teinté de sang, accroché à une irrégularité d'un mur. Il regarda alors les yeux par terre, semblant chercher quelque chose au sol. Mais une ombre floutée apparu dans le coin de l’œil.

- LA-BAS ! Hurla-t-il en pointant les hommes en fuite et prévenant ainsi les autres gardes.

Ils s'engouffrèrent dans le bâtiment sur lequel les fuyards se tenaient et avalèrent les marches le plus rapidement possible. Mais une fois en haut, impossible de retrouver ne serait-ce qu'une trace de l'Assassin.

Dans un petit grenier, le bâtiment voisin...

- Tu nous mets dans une galère pas possible toi... Enfin puisque tu nous es précieux je vais pas te laisser mourir là, chuchota Cow-Nahr.
- C'est la deuxième fois que vous me sauvez, je vous suis redevable à vie !
- Oui et si tu veux continuer à vivre tais-toi et essaye de te faire un garrot convenable !

Il se tourna vers Dubhan.

- On ne peut pas le laisser là, ce n'est qu'un gosse... Dit Dubhan.
- Un gosse capable de tuer et de nous foutre dans la merde ! Comme toi je te rappelle ! Je ne sais même pas si il ne va pas nous trahir à la première occasion !

L'Assassin contenait sa colère au plus profond de lui-même. Il ne devait pas s’énerver, surtout dans ce genre de situation.

- Lup'Satsìss ? J'suis désolé mon vieux, mais il va falloir que tu le portes.

Le Loup grogna.

- Fait attention à lui quand même.

Cette remarque semblait à la fois adressée au Loup et au jeune Lawai.

- Bon, il faut sortir de la ville sans se faire remarquer. Passe devant Lup'Sa', tu as le flair pour esquiver les hommes. Ta priorité est de conduire Kélan en lieu sûr. Nous vous suivrons.

Le loup sortit sans bruit de la pièce exiguë dans laquelle ils se tenaient, Kélan sur le dos. L'Assassin et son ancien disciple s’apprêtait à les suivre quand le premier s’arrêta soudainement.

- Quelque chose ne va pas ?
- Je... Un.. Non, quatre...
- De quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ?

L'Assassin sembla comme sortir d'une transe, et ne dis rien de plus. Ils sortirent exercer ce qu'ils avaient toujours fait : se déplacer dans la discrétion la plus complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Lun 29 Déc - 23:13

Sur le dos du dragon de Mamilao, les choses se passaient mal.

– AAAH !

– Père ! Qu'est-ce qu'il vous arrive.

Èsanima tremblait de partout. Ses membres tétanisaient. Il était en proie à une vraie crise.

– Courage mon père, nous arrivons à Kinalil, des médecins vous soignerons d'une minute à l'autre, vous n'aurez plus à souffrir.

Le vieil homme ne semblait pas partager cet opinion. Cette souffrance était différente des autres. Il le sentait.
Après quelques minutes, ils aperçurent la Capitale des Territoires Lawaï et ses beaux bâtiments. Mais au moment où le dragon se posa sur la place devant le palais de l'Élu, Èsanima cria de nouveau de douleur.


– AAAH!

La douleur s'était énormément intensifié. Il sentit alors ses forces s'en aller et sombra dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Mar 30 Déc - 4:27

Le soleil se levait sur la Nouvelle-Élodiane. Doucement, Dénara fut réveillée par la lumière s’infiltrant derrière ses rideaux. Après quelques minutes, elle sortit finalement de son lit. D'un coup sec, elle tira le rideau, laissant la lumière de l'astre solaire inonder la pièce. Un fois ses yeux turquoises habitués, elle regarda alors par la fenêtre. Et c'est là qu'elle vu le spectacle s'offrant à elle : Des navires, des milliers de navires recouvrant la mer jusqu’à la ligne d'horizon, et des dizaines de milliers de soldats embarqués avec des armes, des artilleries, des véhicules de guerre, des chevaux et d'autres créatures étonnantes... Elle se mit alors à sauter de joie dans la pièce.

_Ouiii ! Ils sont là !

Elle s'empressa alors de se débarbouiller, de se coiffer et de s'habiller, puis elle manqua d'assommer les gardes devant sa chambre en ouvrant les portes. Courant à travers le palais, elle fonça vers l'entrée principale pour accueillir ceux qu'elle attendait. Devant le palais, Octobre attendait avec une délégation de garde.

_Coucou Octobre !
_Ah tiens, bonjour Vice-Impératrice. Vous allez bien ?
_Carrément ! Alors, ils arrivent ?!
_Patience, Vice-Impératrice, patience...

Dénara tremblait d’excitation. Cependant, elle remarqua quelque chose qui l'intrigua.

_Euh... Où est Axel ?
Octobre regarda Dénara avec tristesse.
_L'Empereur ne... Il ne se sent pas très bien ce matin. Il sera bientôt là...
_Ah, d'accord.
_Regardez ! Les voilà.

Au loin, à l'entrée de la ville, tout un cortège de soldat commença à entrer. Il y avait à la tête de l'armée quatre personnes, acclamés par la foule, tandis que la garde faisait une haie d'honneur jusqu'au Général Onze et la Vice-Impératrice.

_Voici les Généraux de l'Empire.
_Génial ! Maintenant, les choses sérieuses peuvent commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ama17
Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 20
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves :)

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Mar 30 Déc - 14:18

Tout en haut d'une tour inaccessible, un cri retenti.

-AAAHHHH

-Majesté !-La jeune fille se précipita au près du lit de la reine.- Majesté que vous arrive t-il ?

La reine respirait a grande peine.

-Ésanima. Le poison a touché ses organes vitaux et se propage a travers les nerfs. A ce rythme il ne sera pas en mesure de parler. Il me faut intervenir.

-Mais majesté vous n'êtes pas en...

-Élana ! Ma vie n'est pas en danger! J'ai ce qu'il faut pour remettre en marche ses nerfs pour une heure ou deux.-La reine grimaça de douleur.- Mais sa ne suffira pas pour le sauver.
Naô descend moi dans une pièce du bâtiment. Il n'y a pas besoin que la fenêtre soit forcement ouverte. Non, je te jetterais un sort d'invisibilité, je ne veux pas que tu soit chasser comme tes ancêtres. Oui tu pourras faire des calins a supercoussinets si tu veux.
Élana après ce sort je risque de ne pas pouvoir tenir debout toute seule, j'aimerais que tu me serve de béquille.

La reine effleura le phénix qui disparut, du moin au yeux des simple mortels. Il resta visible au yeux de la reine Ama de par son aura. Cette dernière pris appuis sur Élana. Elles montèrent sur le phénix qui les déposa dans une des pièces du château dont la fenêtre était ouverte. La reine sa déplaça dans le château en direction de l'aura douce et chaleureuse d'Ésanima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cow-Nahr

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 21
Localisation : Devant mon Frigo

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 2 Jan - 23:54

L'Assassin et Dubhan avaient été forcés de s'arrêter dans une petite ferme habitée non loin de la Nouvelle-Élodiane, dérangeant de pauvre gens apeurés de voir un blessé grave transporté sur un Loup. Il était maintenant allongé sur une table de bois, inconscient, de plus en plus pâle.

- Bon, il faut agir vite.

L'Assassin demanda aux pauvres personnes les ayant accueilli les instruments nécessaires pour retirer la balle de la jambe de Kélan. Il envoya Dubhan en ville chercher Theophane Nathos qui pouvait amener avec lui du matériel médical. Il sortit de l'une de ses nombreuses poches une poignée de graines – des graines de pavot – qu'il écrasa et fit ingurgiter de force à Kélan. Après avoir aseptisé du mieux qu'il pouvait les instruments que lui avaient fournis la famille qui les avaient accueilli, il entama l'opération délicate.

Theophane arriva une petite heure après le départ de Dubhan, et pris immédiatement la relève de l'Assassin en appliquant des pansements propres et des onguents.

Bien plus tard, dans la cuisine des paysans les ayant accueilli...


- Je ne peux pas faire confiance en ces personnes... Imagine un seul instant qu'ils aillent tout raconter aux gardes.
- Mais tu ne vas quand même pas les tuer ! Ils t'ont accueilli, permis de sauver le Lawai, te donnent à manger, un toit et de quoi dormir !
- Il ne le font que par peur ! Et si ils ont à nouveau peur devant la menace des gardes Impériaux, ne t'inquiète pas, ils vont tout avouer. Tu n'es pas un Assassin, tu ne sais pas te cacher comme nous. Ils vont te trouver. Te faire comparaître devant l'Empereur. Et tu risques de mourir.
- Plutôt mourir que te laisser assassiner une famille entière de sang froid !
- … Tu es stupide Theophane. Mais je respecte tes choix, comme je les ai toujours respectés. Mais par pitié quitte la Nouvelle-Élodiane.
- Non ! Des enfants ont encore besoin de ma protection, je ne les abandonnerais pas.

L'Assassin soupira de lassitude, puis sorti de la maison. Il rejoignit son loup, qui surveillait la route d'un œil imperturbable, prêt à prévenir dès que des gardes arrivaient. Cow-Nahr passa une main dans ses poils ébouriffés.

- Va falloir que t'aille te laver toi !

Le loup grogna.

- Non, il est buté comme une mule. Il fait toujours passer les autres avant lui-même, au péril de sa propre vie. C'est incroyable... et incroyablement stupide.

Le Loup lui répondit encore avec des grognements.

- Non, je ne sais pas ce qu'il l'on va faire du Lawai. Je me pose beaucoup de questions par rapport à lui. Enfin bon, il faut attendre qu'il sorte de l'inconscient.

Nouvelle réponse lupine.

- Oui, il faudrait. Mais j'attends son invitation. Normalement Esanima devrait être arrivé à Kinalil à l'heure qu'il est.

Grognement de colère.

- Oui, les quatre généraux changent complètement la donne. Je verrais pour aller en tuer un ou deux, ça promet un peu de distraction.

Dubhan fit irruption, interrompant leur conversation.

- Le Lawai s'est réveillé !
- Eh bien, ce n'est pas trop tôt !

Il caressa une dernière fois Lup'Satsìss et repartit dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 3 Jan - 5:27

Les quatre généraux étaient là, en ligne face à Octobre. Ce dernier s’approcha alors du premier à gauche. Dénara suivait, gardant le silence. Elle était perdue dans ses pensées...

_Bonjour, Général Lointerre.
_Général Onze...
_Le voyage c'est bien passé ?
_Ça a été... -Il pencha la tête vers Dénara- Bonjour, ô splendide Vice-Impératrice !
Il attrapa sa main puis lui fit un baisemain.
_Euh... Bonjour...

Thénan Lointerre, Général de l'Empire et Grand Consul Hoccidon. Cet homme avait la tête de l'emploi : plutôt grand, élégamment habillé... Le regard cyan de cet homme semblait dégager une détermination à tout épreuve. Il a été le plus grand adversaire de l'Empereur durant la Guerre de l'Unification, et ironiquement, il est devenu un grand impérial. Rien qu'en voyant ses yeux, Dénara eut quelques frissons. Octobre se décala vers le suivant.


_Bonjour, L'Athépie.
_Hihi, bien la salutation bievenante, cher ferrien d'Octobre...
_Alors, vous avez fait bon voyage ?
_Et bien, malgré le fait que qu'il y'ai eu beaucoup d'eau, et pas mal beaucoup de poissons, RIEN À SIGNALER ! HAHAHA !!

L'Athépie, Général de l'Empire et Réceptacle de la Déesse. Elle est la "dirigeante" de la province d'Oraclide. Elle est capable d'entendre la voix de la Déesse, et apparemment cela l'a rendue folle... Ses très long cheveux bleus tombaient sur ses chevilles. Gesticulant n'importe comment, et parlant de manière très confuse, il est dur d'y voir clair en elle... Octobre laissa Dénara avec elle. Étonnamment, les deux filles s'entendait très bien...


_Bonjour, Lohrgon.
_Bonjour, Octobre.
_Alors, ta traversée c'est bien passée ?
_On ne peut mieux, mon ami.

Lohrgon, Général de l'Empire et Khan des Pyrans. Surnommé le "Lion de Pyra". C'est une vraie montagne de muscles, mesurant plus de 2 mètres. Ces cheveux et sa barbe rouge renforçant encore son apparence puissante. C'est un des plus grand tueurs de dragons de l'histoire : Il est responsable de leur extermination en Tyrexil... Il a un grand sens de l'honneur, et malgré son apparence, il est très amical. Finalement, Octobre arriva près du dernier général.

_Bonjour, Général Wallport.
_Bien le bonjour, gamin.
_Votre traversée n'a pas été trop houleuse ?
_Pfff, j'ai affronté bien pire sur les eaux déchainées du Grand Nord, petit !

Arthurus Wallport, Général de l'Empire et Haut-Roi des Nordiques. C'est le doyen des généraux, il a en effet plus de 60 ans. Malgré son âge, sa force est intacte, tout comme son esprit vif. Il ne croit qu'en l'ordre ancien. Ainsi, il n'apprécie pas trop que des femmes puissent avoir de hautes fonctions. Dans l'intimité, c'est un père et un grand-père aimant. Après les salutations, Octobre se recentra.

_Bien, merci à tous d'être venus...
Thénan coupa Octobre dans son élan
_Où est l'Empereur ?
_Il... Il arrive ne vous en faîtes pas... Bien, rentrez dans le palais. Laisser les gardes vous guidez pour vous installer. Nous ferrons la réunion de guerre après le déjeuner.
_Bien... Vous avez entendus, vous autres ? En route !
Les généraux et le cortège suivirent Thénan. Octobre prit à parti Dénara.

_Écoutez-moi, vous devez aller voir l'Empereur.
_Je... Comment ?
_Il n'y a que vous qui puissiez l'aider... D'accord ?
_Euh... Ok...
_Merci.

Octobre suivit alors le cortège pour rentrer dans le palais. Dénara l'interpela une dernière fois.

_Octobre ? Où va tu ?
_Me coucher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludu
Troisième Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 21
Localisation : chez moi

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 3 Jan - 10:43

-TERRE!

Avec envie, les membres de l'équipage se précipitèrent pour voir le territoire qui se dessinait petit à petit sous leurs yeux. La reine sourit. Après de longs jours de voyage, ils étaient enfin arrivés. Les cinq caravelles pénétrèrent dans le port de Noum Kélao. Sur le quai l'agitation régnait. Les Lawaïs semblaient étonnés de voir ainsi arriver des étrangers, et certains visages trahissaient même de l'inquiétude. Ils avaient raison: l'arrivée des Dewins n'augurait rien de bon.

On déchargea les chevaux du navire principal. La reine enfourcha son destrier et galopa en direction de camp militaire lawaï, escortée par une dizaine de ses lieutenants.

La campagne lawaï était verte et luxuriante. Un soleil d'été brillait dans un ciel sans nuage. Quelle belle journée. La reine fut toutefois étonnée de ne voir aucun paysan, ni personne sur la route. puis elle se rappela que l'état de guerre avait été déclaré, et qu'une grande partie de la population avait du prendre les armes.
En effet, lorsqu'il approchèrent du camp militaire des Lawaïs, ils furent impressionnés par la multitude de soldats qui s'activaient.

La reine aperçut l'Elu des Lawaïs qui discutait avec deux de ses conseillers. Elle mis pied à terre et fit signe à ses soldats de l'attendre. Elle s'approcha lentement du petit groupe, consciente que de nombreux regards s'étaient tournés vers elle. Alors qu'elle se tenaient à environ 10 sùma de l'Elu, un soldat lawaï dégaina et pointa sa lame en direction du cœur de la souveraine. Les Dewins portèrent leur main au pommeau de leurs épées, mais un signe discret de la reine leur intima de ne pas bouger.

- Est-ce ainsi que l'on accueille son alliée, Elu?

L'Elu se retourna, l'air surpris.

- Reine Lindir! Je ne vous attendais pas si vite, dit-il en posant sa main sur l'épaule de la reine.
- Les vents nous ont été favorables, dit-elle en faisant de même. Je vois que votre armée est rassemblée. Quelles sont les nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 3 Jan - 22:25

Quelques jours avant l'arrivée de la reine Lindir à Noum Kélao, à Kinalil, dans les jardins du palais des 8 sages.

– Emmenez-le à l'infirmerie du palais ! Et au plus vite !

L'Élu avait peur. Peur pour son oncle qui était à deux doigts de mourrir. Mamilao, sa cousine, descendit de son dragon.

– Ô Supercoussinets, que va-t-il arriver à mon père ?

L'Élu ne répondit pas. Ce que lui avait annoncé la reine Ama ne présageait rien de bon. Mamilao, Supercoussinets et trois de ses gardes coururent jusqu'à l'infirmerie, transportant l'ancien sage inconscient. Une fois à l'infirmerie, ils déposèrent Èsanima sur le lit d’hôpital. Trois autres Lawaïs étaient sur le qui-vive pour le diagnostiquer mais l'Élu s'interposa.

– Ce n'est plus la peine. Sortez.

Les gardes et les infirmiers sortirent de la pièce mais la cousine de l'Élu semblait sidérée.

– Mais qu'est-ce que tu fais ? Pourquoi tu ...
– C'est trop tard pour le sauver.
– Comment peux-tu dire une chose pareil ? je ...

Au même moment, une personne entra dans la pièce en trombe. Mamilao la reconnu.

– Ama ? Mais que vous ...
– Il n'est pas encore trop tard.

La reine se dirigea vers l'oncle de l'Élu.

– Ma magie de la guérison est la plus puissante à des kilomètres à la ronde, mais je ne peux malheureusement rien faire pour le sauver. Mais il est bel et bien vivant pour le moment. Le poison n'a pas encore envahit sa tête, mais cela ne ferrai que peu tarder.
– Père. Non ! cria Mamilao.
– Calmez vous jeune fille, je vais vous laisser lui parler quelques minutes en concentrant sa souffrance en moi. Cela devrait être suffisant pour que vous lui fassiez vos au revoir.

Un fort silence s'instaura dans la salle et Ama regarda Èsanima avec appréhension.

– Dîtes lui qu'il a été un Didjam parfait pour moi.

À ce moment là, une forte lumière sortit des mains de la reine qui tomba la tête sur la jambe d'Èsanima et se dirigea vers le vieil homme. Au moment où cette lumière s'introduisit en lui, il se réveilla.

– Papa ! Dit Mamilao d'une voix qui trahissait sa tristesse.
– Je n'ai pas beaucoup de temps. Mamilao ma fille, tu as été la perle de ma vie, et je ne saurais aimer quelqu'un plus que toi, Supercoussinets ou Kélan. Je suis désolé de ce qui m'arrive, c'est ma faute je ...

Il se mit à tousser bruyamment puis se ressaisit.

– Je vais bientôt devoir vous quitter mais je dois informer Supercoussinets de toute urgence. et je ...
– Que veux-tu-dires ? Questionna Mamilao.
– Il faut que je m'entretienne seul à seul avec ton cousin.

Mamilao ne chercha pas à discuter, enlaça fortement son père et quitta la pièce, une larme pendant sur sa joue. Supercoussinets se tourna vers Èsanima.

– Tu n'étais pas obligé de le faire, j'ai l'impression de te priver des derniers instants avec ta fille juste pour ...
– Ce ne sont pas des informations inutiles, mon fils. Bien au contraire.

C'était la première fois que son oncle l'appelait comme son fils.

– Je dois tout faire pour que tu puisses sauver ta nation et la famille Supercoussinets. Le poison m'a un peu embrouillé l'esprit mais l'empereur ne se doute pas de ce qui se trame derrière son dos. Je suis un momoîms, je connaissait tout de lui et de son passé à partir du moment où je l'ai touché. Et je dois t'en informer.

Une goutte de sueur pendit sur la tempe de l'Élu.

– Writon est le descendant direct de Majora, et pire que ça, il semble qu'il vivrait presque en lui. À l'instar de toi, il est la réincarnation du passé et de la guerre d'il y a huit-mille ans. Maintenant il connait l'emplacement de 5 vestiges : Les Gantelets d'Ialga, L'Armure de Satsuhur, L'Épée d'Arendir, Le Sceptre de Majora et L'Amulette d'Hilod.
– Comment a-t-il pu les connaître, même Pakéti ne sait pas leurs emplacement. Seul moi, le reine Ama et le conseil des 8 sages savent leurs emplacements. Mais l'emplacement du Spectre de Majora n'a jamais été découvert lui.
– Selon l'empereur, ce serait Tatsu, seul divin survivant, qui saurait où trouver ce vestige.
– Tatsu ...
– Et, il y a autre chose de plus grave encore.

Supercoussinets s'approcha d'Èsanima qui lui souffla quelques mots à l'oreille. L'Élu bouillonnait de rage et de colère en son profond intérieur.

– J'imagine que tu sais ce qu'il te reste à faire, dit Èsanima.
– Je protégerai ce vestige quoi qu'il en coûte. Vous avez ma parole mon oncle.
– Bien ... Il semble que Writon ait eu raison de moi.
– Writon ?
– C'est lui qui m'a empoisonné et ...

Èsanima toussa de plus belle. Il sentait son corps lentement se paralyser.

– Je n'ai plus le temps à présent. Je dois m'en aller.
– Mon oncle !
– Garde ton bâton près de toi. Je ne serez pas très loin tu peux me croire.

Supercoussinets pleura.

– La reine Ama vous salut mon oncle. Elle m'a dit de vous dire ceci : Vous avez été un Didjam parfait.

Il sourit et tendit la main à Supercoussinets.

– Rentre Mamilao ! dit-il.

Elle rentra et courut auprès de son père.

– Ne part pas ! Je t'en pris.
– Je ne serai jamais loin je te le promet.

Le cœur d'Èsanima s'arrêta de battre et le reine Ama se réveilla.

– Papa ! cria Mamilao.

La reine regarda l'Élu et ils se serrèrent dans les bras. Supercoussinets pleurait.



***



Quelques jours plus tard, l'oncle de l'Élu fut enterré dans les jardin du palais. Supercoussinets avait réussi à faire oublier la présence du phénix à Kinalil mais Ama resta dans la tour du palais le temps de reprendre des forces. Supercoussinets avait tout expliquer à la reine sur sa discussion avec son oncle, sauf ce qu'il lui a chuchoté dans l'oreille. Èsanima lui avait fait promettre de le garder secret. Malgré ce drame, la guerre allait bientôt commencer et il fallait se préparer. Le général de l'armée des Ninjas du Pénombre entra dans la salle de l'Élu, le visage pâle.

– Ô Élu ! J'ai une bien triste nouvelle à vous apporter.
– Je vous écoute.
– Et bien, il semblerait que l'attaque des sitchams sur le palais de la Nouvelle-Éliodiane se soit solder par un échec.
– Kélan ...
– Il semblerait qu'ils les ont fait prisonnier. Nous n'avons pas d'autres informations à leur sujet.
– Bien vous pouvez disposer.

Supercoussinets n'en pouvait plus. Et si Writon lui enlevait son frère maintenant. Il payera pour la mort de son oncle déjà, ça c'est une certitude. L'Élu se leva et marcha dans les couloirs du palais. Il rentra dans une pièce. Mamilao était là en train de se préparer pour rejoindre les guerriers Amofaks.

– Il est inutile que tu te prépares Mamilao.
– Je dois rejoindre mes coéquipiers, ils m'attendent et ils ...

Elle pleurait. La mort de son père l'a complètement changé. Elle qui était si joyeuse habituellement, son visage n'était que tristesse à présent.

– Je sais que c'est dur, mais nous devons le faire payer. Faire payer cet empereur pour ce qu'il a fait. Tu es sous mes ordres directs maintenant. J'ai parlé au général des guerriers Amofak. Tu n'as plus à les rejoindre désormais. J'ai une mission de la plus haute importante à te confier à toi et à toi seule ma cousine.
– Est-ce que je pourrais lui faire payer à cette enflure ?
– Oh que oui crois-moi.
– Quelle est donc cette mission

Supercoussinets ferma la porte.



***



Dans la tour où Ama se reposait, la porte s'ouvrit.

– Supercoussinets. demanda Ama.
– Oui c'est moi.

Le phénix se frotta contre lui, comme il en avait l'habitude.

– J'ai à te parler.
– Je t'écoute Supercoussinets.
– Je sais que tu comptais partir aujourd'hui mais j'aurais quelque chose à te demander. Tu m'as dit l'autre jour que tu sauras où trouver Tatsu. J'aimerais que tu ailles le trouver pour essayer de lui soutirer des informations. Je sais que tu as un peuple à diriger et que ...
– Je le ferai !

L'Élu sembla surpris.

– Merci.
– Nous allons partir d'une minute à l'autre, alors il serait temps de nous dire au revoir.

Ils se serrèrent dans leurs bras.

– Merci Ama pour tout ce que tu as fais. Merci encore.
– Je ne l'ai pas sauvé. J'ai échoué mais je continuerai à me battre contre cet immondice jusqu'à la fin des temps si il le faut.
– Au revoir Ama.



***



Dans la nuit qui suivit, Supercoussinets descendit les marches du palais et s'engouffra dans la ville avant de rentrer dans une maison à l'allure lugubre. Une femme était là.

– Vous m'avez demandé Élu.
– Oui. Il me semble. Je sais que les sages ne vous apprécient pas trop à cause de votre sang-froid sans pareil et de votre goût de la tuerie des animaux mais j'aurais besoin de vos services.
– Continuez.
– Je voudrai que vous retrouviez mon frère Kélan et que vous le rameniez ici.
– C'est tout.
– Ce n'est pas une tâche si facile qu'elle en a l'air vous savez. On l'a vu pour la dernière fois à la Nouvelle-Élodianne.
– Ça devrait suffire pour commencer les recherches ...

Elle se leva

– Ce n'est pas pour rien que j'ai fait appel à vous, Li Lomim (la terreur en Lawaï), membre des 8 puissants Lawaïs.
– ...

Elle s'éclipsa.



***



– Vous êtes prêt Ô Élu.
– Parfaitement prêt.

Supercoussinets était en présence de Djèmnao, messager le plus rapide de Wanderstar. C'est un amilomaèl, c'est à dire qu'il peut se téléporter comme il le souhaite mais seul quelqu'un comme lui peut parcourir de très longue distances.

– Allons-y.

Aussitôt dit, aussitôt fait, il se retrouvèrent en quelques secondes dans la base militaire de Matalèm, près de Noum-Kélao. Le parcours instantané depuis Kinalil avait fatigué le messager qui devait se reposer au moins trois jours avant de pouvoir se re-téléporter. Mais plusieurs jours plus tard, alors que Supercoussinets organisait la guerre, la reine Lindir apparu.



***



...
– Entrez donc à l'intérieur reine Lindir. nous serons mieux. Soldats ! accueillez cette armée comme il se doit.

Lindir et Supercoussinets rentrèrent à l'intérieur d'une bâtisse de bois. Supercoussinets souffla un coup.

– Il faut que je vous raconte quelque chose qui vous est caché depuis des années maintenants par les 8 sages de mon pays.

Supercoussinets raconta alors tous ce qu'il savait sur les vestiges sauf ce que Èsanima lui a chuchoté dans l'oreille.

– Comment ont-ils pu nous cacher ça !
– Là n'est pas la question reine Lindir. Nous devons maintenant que nous savons, faire de notre possible pour protéger les vestiges de l'empire.
– Assurément.

Supercoussinets montra la carte sur le mur et montra Fort-Lawaï.

– C'est là que nous devons attaquer en premier. Ce fort est la passe qui pourrait leur permettre d'envahir les Territoires Lawaïs. Qu'en-pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
ama17
Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 20
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves :)

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 3 Jan - 23:32

En haut de la tour apres le départ de supercoussinets.

-Élana. Supercoussinets m'a demander de retrouver tatsu cependant il se trouve en terre énemie et je doute que l'on y soit les bienvenu. De ce fait je compte y aller seule, je ne veux pas mettre ta vie en peril.

- Votre majesté, avec tout le respect que je vous dois je refuse d'obéir a cet ordre. Tatsu est condamner a vivre dans le corp mais aussi avec la l'esprit d'un enfant. De ce fait pour récupérer des informations vous allez devoir utiliser CE sort. Cependant ce sort demande beaucoup de concentration,je doute que vous soyer en état de combattre en cas d'attaque. Aussi je vous demande de m'enmener avec vous pour couvrir vos arriere.

-Je vois... Tes argument sont percepicace. Je ne peux rejetter ta proposition. Tres bien tu m'accompagneras. J'ai demander a n°1 d'aller transmettre un message a ma soeur. Elle saura parfaitement s'occuper du pays en temps de guerre. Je l'y ai entrainer. Et je ne donne pas cher des prisonier... Ele est encore plus sadique que moi !-la reine se racla la gorge-
Bon il va falloir ce poser sur un navire elodien pour reprendre des force. Je doute que nao soit suffisament fort pour nous transporter jusqu en tyrexil en un seul envol. Un sort d'invisiblité devrais suffir pour quelque heure mais il ne faudra pas trop tarder.
Une invisibilité prolonger sera le seul moyen de pouvoir intergrer ces terre hostile. Élana, nous alterneront la lanceuse du sort tout au long du voyage pour ne pas trop me fatiguer. Plus vite nous atteindront les montagne plus on sera en securité.

Les deux femmes monterent sur le phénix, puis ils disparurent dans le vaste ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 4 Jan - 5:42

Grande salle de réunion, Nouvelle-Élodiane. L'heure de la journée était déjà bien avancée. Tout le monde était là, sauf l'Empereur et la Vice-Impératrice. L’impatience commença à gagner les généraux. Tout en lustrant sa hache, Wallport s'adressa à Octobre.

_Dis donc, petit, je n'ai pas fais tout le chemin depuis Port-Colère pour ne pas voir notre chef !
_Mais, c'est que...
_Que lui arrive t'il à la fin ?, s'écria Thénan
_Il n'est pas très bien. La nuit d'hier a été très agitée...

Pendant qu’Octobre expliquait la situation à ses confrères, dans la chambre impériale...


_Thoron !
_AAAH ! Mais ça va pas ?!
_Non mais t'as qu'a te secouer ! Certes, je comprends que tu puisses être troublé mais t'as pas, genre je sais pas, UN EMPIRE À DIRIGER ?!
_Oui, mais...
_THORON !
_AAAAÏE !! Arrête arrête arrête !! C'est bon...
_Tu es sur ? -La main de Dénara crépitait d'électricité-
_Certain ! Héhé... Bon on y va ?
_Ah ben voilà ! Je te préfère comme ça !
_Oui !... Pauvre tarée...
_Hé ! J'ai entendu !

Finalement, L'Empereur fit une entrée magistrale de la salle, coupant net Octobre dans sa présentation. Il s'empressa de prendre sa chaise, tout comme Dénara.


_Mes chers généraux, encore désolé pour mon inexcusable absence lors de votre arrivé, ça ne se reproduira pas.
_J'espère bien Writon !, cria Wallport
_Alors, quels sont nos plans ?, demanda Thénan

_Et bien, voici où nous en sommes : Nous avons suffisamment énervé les lawaï pour être sur qu'ils attaqueront en premier, ce qui est doublement positif pour nous. Premièrement, nous pourrons crier au monde que c'est une agression honteuse, injustifiée et injustifiable. Sans compter l'escouade sitcham qui a pénétré dans le palais ! Nous serons aux yeux du monde les victimes.
_C'est très bien ça, Axel !, s'écria Dénara
_Mais ce n'est pas tout ! Je suis quasiment certain qu'ils mèneront l'assaut sur Fort-Lawaï, après tout, c'est une position stratégique et un col d'accès entre nos deux territoires. Et c'est pour ça que nous allons gagner ! -L'Empereur montre sur la grande carte au centre de la table Fort-Lawaï- Observez, il n'y a qu'une route étroite pour atteindre le fort depuis les Territoires lawaï. Un assaut sera facile à repousser.
_Et si il leur viennent l'idée de passer en dehors des sentiers battus ?, demande Lohrgon
_Et bien, les montagnes grouillent d'archers. Et puis nous avons installé bon nombre de canons et d'artilleries le long de notre frontière... Sans compter les milliers de pièges tels que des explosifs, où des pieux en acier placés au sol... Et puis nous aurons aussi notre armée prête à attaquer !
_C'est finement bien articulililé, vostre plan, Seigneur Writon !, exclama l'Athépie
_Merci. Donc, comme vous pouvez le voir, nous ne devrions pas avoir beaucoup de mal à résister en cas d'assaut. Enfin, Général Lohrgon, vous êtes la pièce finale du plan. Prenez toutes les troupes et tout le matériel qui vous semble nécessaire et organisez la défense de Fort-Lawaï. Compris ?
_Parfaitement, Empereur.

_Passons maintenant à la deuxième étape. Lohrgon, quand l'assaut sera repoussé, vous devrez organiser une incursion en territoire lawaï. L'objectif sera de prendre la ville de Ni-Toka. D'après nos informations, la ville est entourée d'un fosse de près de 200 mètres de large, et elle n'est accessible que par des ponts-levis.
_Comment pourrons nous entrer, alors ?
_Le Général Onze a conçu quelques "outils" qui pourront vous être utile à cette tache. Il vous montrera ça lorsque vous vous sélectionnerez vos troupes.
_D'accord, l'idée me plait.
_Très bien. Écoutez moi tous maintenant, parce que c'est ici que ça devient précis. En même temps que le Général Lohrgon donnera son assaut sur Ni-Toka, nous allons faire autre chose... Général Wallport, c'est de vous que j'aurais besoin !
_Je vous écoute, Writon !
_Vous devrez pendre la tête d'une flotte, et devrez pilonner sans relâche la Base des Immo. Attaquez là, et faîtes rompre ses murs. Un fois cela fait, il y'a de forte chance que les navires stationnés à Kal-Ôèsèl vous attaquent. Répondez, et menez bataille !
_Ah, j'aime quand vous me parlez comme ça !
_Voilà ce que nous allons infliger au lawaï ! Une bataille à la fois terrestre et navale ! Nous verrons bien si il peuvent encaisser ça !
Les généraux avaient retrouvé le sourire. Cette fois, rien ne pourrait leur résister !

_Bien ! Maintenant, je vous propose une petite pause.
_Ce n'est pas de refus !, dit joyeusement Thénan
Pendant que les généraux se rafraichissaient et discutaient, Dénara et Octobre s'approchèrent de l'Empereur.
_Vous allez bien, Empereur ?
_Oui, ça va.
_Il faut dire que me suis bien occupé de lui !
_On peut dire ça... Dîtes vous deux, vous pensez que la reine Zimi et le roi Pakéti viendrons à ma rencontre ?
_Bah, il n'y a pas de raison ! Regarde, même le lawaï a accepté !
_Certes...

Un garde fit alors irruption dans la salle.

_Empereur !
_Que se passe t-il ? Encooore une intrusion ?
_Absolument pas mais, un femme sur le dos d'un loin géant à été aperçue non loin !
_Ah... Quand on parle du loup... Enfin du lion pour le coup, mais... bref... Octobre, Dénara ! Occupez vous des généraux, expliquez leur les détails diplomatiques et techniques.
_Bien, Empereur !
_À ton service, Axel !
_Parfait, l'heure est venue de la rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 4 Jan - 11:29

Kélan se réveilla. Il frotta ses yeux mais ne semblait pas savoir où il se trouvait. Après quelques secondes il vit une ombre sortir de la pièce. Et puis la douleur repris le dessus. Il saisit sa jambe qui lui faisait toujours mal par accoue. Un pansement la recouvrait. Il avait été soigné. Mais par qui ? Les souvenirs lui revinrent tout d'un coup. Deux hommes rentrèrent dans la salle.

– Tu t'es enfin réveillé à ce que je vois, commença l'Assassin.
– Je ne saurais vous remercier pour ce que vous m'avez fait et je ...
– Chut ...

L'Assassin avait posé son doigt sur la bouche de Kélan, comme il l'avait fais dans le palais de l'empereur.

– Pas besoin de parler autant.
– ... D'accord.

Kélan regarda les deux hommes.

– Qu'allez-vous faire de moi ?
– On va te sortir d'ici, répondit Dubhan.

Kélan sourit.

– ... et ? dit-il comme si quelque chose n'avait pas été dit de la part des deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
ama17
Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 20
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves :)

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 4 Jan - 11:59

Au fin fond des grottes du mont de l'Oubli. Une jeune femme sa tenait debout en face de deux cartes, l'une semblais venir d'une autre époque et l'autre représentais le continent actuel.

-Princesse Clara ! Un message de la reine ama !

Lorsque Clara se retourna sa chevelure de braise vola au tour d'elle. Elle posa ses yeux vert émeraude sur n1.

-Enfin ! Je commençais a croire qu'elle était morte ! Montre moi.

Le messager donna la missive a la princesse.

-Mais c'est pas croyable ! Elle ne lui refuse jamais rien ! Je veux bien qu'elle se sente responsable que ce divin soit encore en vie, mais quand même c'est de la pur folie !
Enfin bref la guerre est imminante. Il va falloir envoyer de support a l'armée des lawais.

Clara sortie, monta sur un cheval et parcouru au galop le chemin jusqu'au rivage. Elle y trouva tout les capitaines pirates de la reine.

-Bien le bonjours messieurs.

-Princesse Clara ?!-On pouvais percevoir la terreur dans leurs voix-

-Il nous faut envoyer la moitié d'entre vous pour aider les lawais. Il seront les premiers viser par l'empire. Un alchimiste montera sur chaque bateaux il commandera un kraken. Ces monstres marin vont vous tirer jusqu'a votre destination.
Nous enverons aussi une partie de notre armée terrestre sur des hydres se sera plus rapide.

La princesse retourna au chateau. A peine arriver un garde se precipita.

-Princesse !

-Que se passe t-il ?

-C'est l'Armure de Satsuhur, elle a disparue !

Clara se mis a rire

-Ne vous inquiété pas ma soeur la prise avec elle avant de partir. Cependant vu le temps que vous avez pris pour vous en rendre compte je pense devoir vous punir tous !  

Les cris de souffrance s'eleva du plus profond des grotes de l'oublie et se mella au bruit du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cow-Nahr

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 21
Localisation : Devant mon Frigo

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Lun 5 Jan - 18:54

Cow-Nahr prit la parole en prenant un large sourire

- Et ensuite ? Je vais te tuer.

Un silence de mort s'installa.

- Je vais te tuer si tu ne nous dit pas exactement quelles sont tes motivations. Je sais que Dubhan t'as sauvé en tuant l'homme qui était lui même sur le point de tuer. Je sais que tu nous est redevable. De là à trahir les siens ? Il y une grande marche. Trop grande à mon avis.

Malgré sa capuche, Kélan sentait les yeux transperçant de l'Assassin fouiller un plus profond de son âme.

- Ensuite, je voudrais savoir ce que tu serais prêt à faire pour notre cause, si jamais c'est là ton but. Serais-tu capable de tuer un des généraux Élodiens ? Ou pire, tuer un des Sages Lawais ? Si tel n'est pas le cas, plus jamais tu n'auras l'occasion de nous retrouver.

Kélan réfléchissait à tout vitesse.

- Et des innocents ? Pourrais-tu tuer des innocents ? La famille qui nous a accueilli sans rien demander en retour pour TE sauver risque à tout moment de nous révéler aux autorités Élodiennes.

Dubhan lança un regard assassin à Cow-Nahr.

- Mais on avait dit...
- NON !
- Eh bien SI ! Annonça une troisième voix. Tu me déçois, mon ami. Tu m'as pourtant promis de ne pas t'en prendre à ces personnes.

Cow-Nahr se retourna, non sans lâcher un soupir.

- Je préfère avoir leur mort sur la conscience plurtôt que la tienne !
- Et moi je ne supporterais pas, même dans la mort, d'avoir ça sur la conscience. Si jamais tu assassine ces personnes je me rendrait moi-même aux autorités.
- Je...
- Bien, maintenant que tu as bien compris le message, je te laisse avec ton jeune ami.

Et il repartit aussi rapidement qu'il était arrivé.
L'Assassin poussa un énième soupir, et regarda d'un air lassé Kélan.


- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zimi
Deuxième Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon monde

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Mar 6 Jan - 15:28

Après de nombreuses péripéties, durant lesquelles la reine Zimi dû s'entretenir avec le chef des géants de pierre pour franchir les nombreuses chaînes de montagnes qui les séparaient de leur destination, la jeune souveraine, accompagnée du lion Eakto arrivèrent enfin aux portes de la capitale de l'Empire Élodien : la Nouvelle Élodiane. Ils n'étaient plus qu'à quelques mètres des imposants remparts de la cité, lorsqu'Eakto s'arrêta net. Il renifla l'air en plissant ses yeux ambrés, l'air méfiant.

« Que t'arrive-t-il Eakto ? S'enquit la souveraine des mizaëliens. Pourquoi t'es-tu arrêté, alors que nous apprêtons à entrer dans la ville ?
-Je ne sais pas Oh ma reine... Répondit Eakto d'une voix hésitante. Je...J'ai comme un mauvais pressentiment. Je sens comme une menace qui nous guette au-delà de cette limite, une menace qui plane sur vous, comme un vautour au-dessus de sa proie. Je crains si nous franchissions ces portes, votre vie ne soit en danger...
-Je sais que tes intuitions, aussi imprévisibles soient elles, ne t'ont presque jamais trompées, et je sais que tu tiens beaucoup à moi et à ma sécurité. Néanmoins, je crains que nous ne pouvions reculer. Nous avons déjà fait un long chemin, et tu dois te reposer. Et puis, il me semble que les gardes ont dû nous repérer, il est trop tard pour faire demi-tour. De plus, je dois m'entretenir avec l'Empereur Writon, et il doit nous attendre. Je ne dois pas manquer à mon devoir ; il faut que je m'entretienne avec lui, l'avenir de notre monde est en danger.
-Je comprends que votre devoir de reine vous oblige à vous soucier de l'avenir de notre monde, ainsi que de notre peuple et celui des autres, quel qu’ils soient, cependant je vous en conjure : soyez prudente ! Si nous venons à perdre notre souveraine, ce serait un désastre.
-Ne t'inquiète pas noble Eakto, je ne pense pas que les intentions du souverains Writon soient si néfastes que cela. Et puis, je ne suis pas toute seule. Tu es là avec moi. Je n'ai donc rien à craindre. » Fit Zimi en passant sa main dans la soyeuse crinière couleur flamme du lion. Ce dernier ronronna tendrement, et parut enfin s'apaiser.

Tout deux s'avancèrent vers la palissade fortifiée. De près, elle paraissait beaucoup plus impressionnante, avec ses hautes tours de guet semi-circulaires. Au pied de la muraille, devant une large porte en fer à double battants, un soldat montait la garde. A la vue des deux intrus, il brandit une arme à feu et vociféra un « Halte ! » sonore.
« Laissez-nous passer ! Ordonna Zimi. Je suis la reine Zimi, souveraine du royaume Mizaël. Votre Empereur m'a convié à venir le voir dans sa capitale, afin que nous discutions au sujet de la guerre qui se prépare entre nous deux camps. » En même temps qu'elle prononça ses mots, elle sortit le parchemin que le messager lui avait fait parvenir, et le tendit au garde. L'air méfiant, ce dernier s'en saisit prestement, tout en continuant à tenir en joue les deux étrangers. Après avoir parcourut les quelques lignes inscrites sur le manuscrit, il se détendit et s'inclina.
« Mille excuse, votre majesté. Je vais mander à ce qu'on vous ouvre les portes pour que vous puissiez entrer. Après quoi, on vous escortera jusqu'au palais de mon maître. Veuillez patienter quelques instants, je vous pris. »

La reine Zimi et le lion Eakto virent le garde frapper deux coups contre la porte métallique. Un soupirail s'ouvrit et le garde prononça quelques mots. Peu de temps après, les lourdes portes s'ouvrirent. Les deux nouveaux venus pénétrèrent dans la ville, rigoureusement encadrés par une escouade de mercenaires solidement armés. Eakto scrutait les environs avec méfiant, les muscles de ses puissantes pattes tendus à vif, attentif à tout ce qui se passait aux alentours. La jeune souveraine avancée avec détermination, l'air grave et concentré, sans prêter attention à ce qui se trouvait autours d'elle. Ils arrivèrent finalement devant le gigantesque palais impérial. Les gardes s'arrêtèrent. L'un d'eux, sûrement le chef de l'escouade, se retourna pour s’adresser à la souveraine.
« Nous y sommes votre majesté. Voici le palais de notre illustre et bien aimé Empereur. Vous pouvez monter, il vous attend à l'intérieur, dans la salle du conseil, au fond du long couloir. »
La reine s'inclina respectueusement, en signe de remerciement. Elle se dirigea vers Eakto, et lui déclara solennellement :
« C'est ici que nos chemins se séparent, cher et vaillant Eakto. Merci de m'avoir accompagnée jusqu'ici. Mais au delà de ces murs tu ne peux m'escorter. Je dois me rendre seule à l'intérieur. Sois sans crainte, il ne m'arrivera rien. Attends-moi là, s'il te plaît, je ne serait pas longue.
-Je vous attendrez. » Promis Eakto, en hochant la tête. Il avait beau paraître décontracté, il ne pouvait s'empêcher de gratter nerveusement le sol de ses griffes, tant l'idée de laisser la reine entrer seule dans le palais ennemi ne l'enchantait guère.

Zimi s'avança vers le palais, lorsqu'elle remarqua que les gardes qui l'avaient escortés l’observaient d'un œil mauvais, un léger rictus sardonique se dessinant sur le coin de leurs lèvres. Un frisson glacial s’insinua le long de sa colonne vertébrale. Elle sursauta et se mit à frissonner nerveusement. Elle se frotta vigoureusement les bras, se disant que le climat de ce pays semblait bien glacial. Après avoir respiré doucement pour calmer les battements de son cœur elle gravit avec appréhension les marches de l'imposante demeure. Une fois à l'intérieur, la reine Zimi s'arrêta nette. Mais que s'était-il passé ? Le majestueux couloir n'était plus qu'un champs de ruine. Les colonnes qui soutenaient le plafond étaient toutes fissurées, les glaces qui ornaient les murs brisées. L'ensemble de la pièce était ravagée, comme si une tornade était passée entre ses murs. Zimi avança à pas mesurée parmi les décombres, contemplant interloquée ce curieux spectacle qui s'offrait à ses yeux. Une fois le couloir traversé, elle se retrouva dans la fameuse salle du conseil. Là également, le même désordre régnait dans la pièce. Par endroit, le sol était craquelé, les murs comportaient de profondes lézardes, la grande table centrale était en morceaux. Pour compléter ce chambardement total, l'endroit se trouvait à moitié plongé dans l'obscurité. Il n'y avait pas âme qui vive en ce lieu. Un silence angoissant se prolongea pendant un moment qui lui parut interminable.
« Il y a quelqu'un ? Empereur Writon ?! Je suis la reine Zimi. Vous avez demandé à me voir. Vous êtes là ? »
Aucune voix ne lui répondit. Déconcertée, la reine se mit à se demander ce qu'elle faisait là, lorsqu'un bruit sourd dans son dos la fit sursauter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Mar 6 Jan - 17:57

Les portes se fermèrent violemment, laissant la reine seule dans la pièce. Du moins, c'est ce qu'elle pensait... En regardant de plus près, une silhouette se détachait de l’obscurité et s'approchait d'elle à grands pas... Finalement, l'inquiétante présence arriva dans la lumière : La reine Zimi reconnut immédiatement l'Empereur. Son regard semblait être celui d'une bête sauvage prête à dévorer la pauvre égarée. Alors que quelques centimètres les séparaient, l'Empereur s'arrêta. La Reine était dos aux portes, sans aucune échappatoire...

_Bienvenue dans la gueule du loup, reine Zimi...

À ces mots, Zimi comprit : Eakto avait eu raison de se méfier, c'était un piège... Paniquée, elle tenta de fuir vers l'autre côté de la pièce mais trébucha contre les débris aux sols.

_Oh, ne pensez pas que je vais vous laisser partir comme ça...

L'Empereur s'approchait tout doucement de Zimi. Finalement, elle atteint l'autre bout de la pièce... Mais il n'y avait pas d'issue... Finalement, elle se retourna face à l'Empereur qui était juste derrière elle.

_Ne... Ne me tuez pas...
_Vous tuez ? Quelle drôle d'idée...

Les yeux de la reine s’habituèrent à l'obscurité, laissant apparaitre le visage de l'Empereur. Ce dernier la regardait profondément.


_Sachez qu'il ne serait pas du tout dans mon intérêt de vous éliminer. Vous m'êtes si précieuse...
_Que voulez-vous dire ?

L'Empereur s’éclaircit alors la gorge, comme pour préparer un discours.

_Vous savez, élodiens et mizaeliens ne sont pas si différent que ça. Après tous, nous sommes des étrangers à Wanderstar. N'avez vous jamais eu l'impression d'être bernée par les lawaï ? Que ces derniers se servaient juste de vous ? Moi, c'est le ressenti que j'ai eu... Alors, pourquoi ne pas vous joindre à nous ? Dans l'Empire, vous ne seriez pas juste un pion de l’échiquier lawaï ! De plus, j'ai ouï dire que les lawaï cherchent à s'emparer de reliques ancestrales... Ils veulent peut-être s'en servir pour me vaincre ? Mais est-ce vraiment une bonne idée d'utiliser ses... Vestiges ? Je ne pense pas...
_Où voulez-vous en venir, Empereur ?
_À une alliance. Oui, je vous propose une alliance ! Alors ?
_Vous... Vous êtes fou ! Complètement fou ! C'est hors de question !
_Hum... Soit, mais j'ai un dernier argument pour vous convaincre...

L'Empereur s'approcha encore plus de la reine. Cette dernière commençait à paniquer...

_Depuis que je vous ai vu à ce maudit conseil, je n'ai cessé de penser à vous... Au départ, je pensais que vous m'aviez ensorcelé, mais j'ai du accepter la vérité : Je suis tombé sous votre charme...
_Euh... Quoi ?
_Ne faites pas l'innocente... Vous croyez que je n'ai pas vu vos petits regards, et vos mimiques gênées ?
_Vous... Vous délirez !
_Oh que non, je ne délire pas... En voici la preuve...

L'Empereur plaça ses mains autour du visage de la reine, puis il l'embrassa. Cette dernière se débattait comme elle pouvait, tentant le repousser.


_Lâchez-moi, pauvre fou !
_Oh, à quoi bon résister ! Écoutez votre coeur, vous verrez...

La reine se débattit de plus belle, puis se libéra de l'étreinte forcée de l'Empereur.


_Mon coeur ne me dit qu'une chose : Vous n'êtes qu'un dangereux malade !!

L'Empereur semblait avoir été blessé par cette déclaration de la reine. Cette dernière commença alors à se demander si...

_Bien, je vois... Excusez-moi pour ce que je m'apprête à faire... Tu peux te montrer !
_Ah enfin, je commençais à m'impatienter !

Le Vice-Impératrice surgit alors de nulle part, comme par enchantement.

_Mais... Que...
_Tadaaa, me voilà ! Ah, y'a pas à dire, pouvoir se rendre invisible, c'est cool !
_Reine Zimi des Mizaeliens, vous êtes désormais prisonnière de l'Empire. En vertu de quoi, votre liberté vous est retirée, et placée entre les mains des autorités impériales.
_De quoi ?!
_Laisse-toi faire, ma mignonne...

Dénara passa alors des chaînes aux mains de la reine. Elle confia ensuite ces dernières à l'Empereur.

_Laissez-moi partir !
_La vérité ma grande, c'est qu'on comptait se servir de toi pour infiltrer l'Alliance... Mais bon, suite à ton refus, on va passer au plan B !

Dénara se mit à concentrer son énergie sur son livre, puis elle pointa sa main sur Zimi et cria :


_Anonys Captis !


Des particules d'énergie semblèrent alors s'échapper de la reine, et s'agglomérèrent sur Dénara. En un instant, elle fut recouverte de lumière... Une lumière qui sembla changer sa forme. Puis il y eu un grand flash, et la lumière se dissipa. Et là...


_Mais que... Quoi ?!
_Héhé ! Regardez-moi, je suis la reine Zimi des Mizazaliens !
_On dit Mizaelien, Dénara...
_Quoi ? C'est que c'est pas facile à prononcer !

La reine en colère se tourna vers l'Empereur.

_À quoi vous jouez exactement ?
_C'est pourtant simple. Grâce à cette transformation, Dénara va prendre votre place de dirigeante des Mi-za-e-liens ! -Il articula exprès pour Dénara- Et avec une telle taupe dans l'Alliance, pas sur que les lawaï s'en remettent !
_Je vais mettre un boxon monstre en Mizael ! On se souviendra de la Reine Zimi comme celle qui à poussé le pays à la ruine !
_Vous... Vous n'avez pas le droit ! Ça ne marchera pas !
_Mais oui, mais oui... Bon, maintenant que ça c'est fait, il faut nous débarrasser des éléments encombrants... Axel ?
_Plait-il ?
_Me ferra tu l'honneur de planter ton épée dans cette gêneuse ?

L'expression de l'Empereur devint tout à coup plus sérieuse. Dénara s'étonna en voyant ça.

_Je... Je ne vais pas la tuer.
_... PARDON ? Non mais tu déraille en ce moment, toi !
_Non ce n'est pas ça, c'est juste qu'on ne peut pas la tuer.
_Ah oui, et pourquoi ?
_Elle pourrait nous être utile...
_... TU TE FOUS DE MOI ? Regarde-moi ! Je SUIS la Reine Zimi ! En quoi elle pourrait nous être utile ?
_Ça ne change rien. On ne la tuera pas, point.
_Mais...
_C'est un ordre, Vice-Impératrice !

Dénara bouillonnait de rage, sa main crépitait d’électricité. C'était d'autant plus étonnant à voir puisqu'elle avait les traits de Zimi.

_SOMBRE ABRUTI !!

Fulminante, elle quitta alors la salle en enfonçant la porte. Elle somma les gardes de l'escorter. La vraie reine, enchainée, se tourna en larme vers l'Empereur.


_Qu'allez vous faire de moi ?
_...

L'Empereur amena alors sa prisonnière dans les cachots souterrains du palais, sans dire le moindre mot. Son silence étonnait la Reine. Il ouvrit alors une cellule, puis la poussa dedans avant d'accrocher ses chaînes aux attaches présentes au mur. Il quitta alors la cellule. La reine, naturellement effrayée, demanda alors :

_Vous... Vous allez me torturer ?
_... Vous verrez bien...

Sur ses mots, il laissa Zimi seule en claquant sèchement la lourde porte en fer. La reine déchue s’effondra alors de peine et de colère. Ses larmes de douleurs résonnaient dans les sinistres couloirs, l'obscurité semblait la dévorer... Elle était perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Ven 9 Jan - 19:42

Kélan leva la tête pour faire face à l’Assassin.

– Je ne veux plus vivre dans ce monde où la paix prospère au dépend de la vraie liberté. Car je n’ai jamais été vraiment libre. Et vous êtes le seul homme au monde à m’avoir montré la voie et à m’avoir libéré de ces chaînes qui me retenaient, comme si ce monde était une prison. Je ne suis pas encore un assassin, mais qui peut réellement se désigner ainsi sans avoir appris à en être un. Je ne suis pas encore un tueur, mais si pour me libérer de la présence des autres je dois tuer ceux qui entravent mon passage, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour devenir cet homme que je rêve d’être. Que ce soit un sage ou un général Élodien ne fait pas de différence. Je ne suis plus un Lawaï. Je suis moi, et moi seul doit trouver ma propre voie.

Dubhan semblait surpris par la réponse du jeune homme mais l’expression de l’assassin, quant à elle, était cachée par sa capuche.

– Je n’oublierai jamais qui j’étais, mais je n’oublierai jamais non plus qui je suis et qui je veux être. Et c’est pour cela que j’ai besoin de vous. Car ma vraie liberté ne s’obtiendra qu’en réalisant mon objectif ultime :

Kélan fixa Cow-Nahr.

– Vous surpasser



***



Dans les airs, quelque part au-dessus du Tchôï Djo L’Olôil volait un dragon aux couleurs vert étincelant et bleu argenté. Sur sa tête, se tenait Mamilao, cousine de l’Élu. Cette belle fille aux cheveux rouge semblait pensive.

– Dis Accorbak ! Qu’est-ce que tu penses de cette mission ? Elle te plait ?

Le dragon émis un grognement en signe de réponse.

– Et bien oui. À quoi bon te parler, je ne te comprends pas et tu ne me comprends pas. Dommage que je ne sois pas un Karouk.

Comme pour se consoler dans sa profonde solitude, elle sortit un cadre de son sac. C’était une peinture de son père, réalisée par Supercoussinets en personne. Elle déposa un baiser sur l’image d’Èsanima.

– Tu n’as peut être pas réussi à protéger Maman, mais tu as été le meilleur des pères pour moi.

Une larme coula sur sa joue.

– Je te vengerai, papa. Je te le promets ! Cet empereur va payer. Mais il ne s’attend surement pas à ce que je vais faire. Car je mettrai la pagaille, comme je l’ai promis à Supercoussinets.

Elle remit la peinture dans son sac.

– Aller Accorbak ! C’est parti !

Le dragon et la fille disparurent derrière un nuage blanc, comme s’ils n’avaient jamais réellement existé.



***



À quelques kilomètres de la Nouvelle-Élodiane, près de la jambe de Waï, hors des sentiers battus, des soldats Élodiens avaient installés leur campement avant que la nuit ne tombe. Un des plus costauds des soldats se leva et pris le plus maigrichon d’entre eux par le col.

– On s’ennuie ici si tu vois ce que j’veux dire.

Il le lâcha.

– T’as compris ?! Va nous chercher le jeu de cartes !
– Euh … Oui. Tout de suite.

Le maigrichon s’exécuta en vitesse et couru sous les tentes chercher ce fameux jeu. Il sentit alors une étrange sensation. Il avait l’impression qu’un climat maléfique s’était instauré dans le camp. Surement qu’un ressenti. Mais lorsqu’il sorti de la tente, il découvrit les cadavres de tous les soldats du camp empilés les uns sur les autres. Ils étaient exactement à la même place que lorsqu’il les avait quittés quelques secondes auparavant. De leurs gorges sortaient du sang, mais étrangement, il n’y avait pas la moindre éclaboussure sur le sol où sur les objets qui entouraient les morts. Le soldat avait peur. Très peur.

– Bonjours Élodien !

Le soldat se retourna. Une femme était en face de lui.

– Auriez-vous entendu parler d’un certain Kélan.

L’homme semblait figé. La lame derrière le dos de la femme semblait rouge de sang. Comment avait-elle pu les tuer aussi rapidement et sans qu’ils n’aient le temps de réagir, ne serait-ce que de crier ?

– Oh ! Vous avez un jeu de cartes ? Vous permettez ?
– Euh …

Le soldat tendit la main, le bras tout tremblant. Elle saisit le paquet de cartes et dénicha quelques cartes en son intérieur.

– Voyez-vous Élodien, Wanderstar était comme un jeu de cartes avant l’arrivée de votre stupide empereur. La paix et l’ordre règnait. Il y a avait l’as de cœur pour la reine Zimi, l’as de pique pour la reine Ama, l’as de carreau pour la reine Lindir et l’as de trèfle pour le futur Élu, protecteur du jeu carte. Même si ce Cow-Nahr de Joker fait des siennes et que la carte blanche des pakétiens reste inutile pour sa structure, le jeu de carte qu’est Wanderstar est bien plus structuré, fort et ordonné que ne le seront jamais les Élodiens. As-tu bien compris ?
– GLOUPS.
– Je m’en doutais

Elle lui trancha la gorge sans même qu’on puisse voir son sabre sortir de son étui. C’était là le pouvoir de la plus puissante des Sitcham. Elle se dirigea vers la Nouvelle-Élodiane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
ama17
Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 552
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 20
Localisation : quelque part entre la réalité et mes rêves :)

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 10 Jan - 5:36

Suite a la missive de la reine Ama, la princesse Clara décida d'aller remonter les bretelles de l'élu et lui apporter son soutiens pour la guerre qui arrivais.
Lorsqu'il arrivèrent en territoire lawai il furent arreté par les garde frontière.


-Halte ! Déclinez votre identité sans quoi nous vous liquideront sur le champs !

-En voila des manière de traiter ces alliés. De plus je doute fort que vous puissiez nous «liquider» comme vous dites. Je suis la princesse Clara 888 fille de la reine Ama. En son absence je suis celle qui commande le peuple des Amatsuki. J'enmène avec moi des renforts pour la défense des territoires lawais et demande une entrevu avec l'élu affin de parler stratégie. Ah et voici le papier qui atteste de mes dire.

Elle tendit le parchemin signer par la reine ama et la desigant comme seule guide du peuple des amatsuki en sont absence. Le garde frontière n'eu d'autres choix que de les laisser passer.

Quelque jours plus tard lorsqu'il arrivèrent à la base militaire. La princesse Clara se dirigea directement vers l'élu et le gifla si fort qu'il vola sur plusieurs mètre. Ce geste lui valu que plusieurs garde se jetèrent sur elle. Bien sur elle les immobilisa tous grâce a un sort.


-Mais, pourquoi as tu fais ça Clara ?

-Comment as tu oser lui demander une chose aussi cruelle ?

Supercoussinets était complètement perdu.

-Mais de quoi tu parle?

-De Tatsu bon sang ! Ne t'es tu jamais demander comment elle pouvait localiser l'aura d'une personne qu'elle est sensé ne jamais avoir croiser ? C'est lui qui lui a jeté cet fichu malédiction.

La mine de l'élu se décomposait a mesure qu'il prenait conscience de la souffrance au quel il avais exposer la reine Ama.

Au même moment, très loin de Wanderstar, dans une des nombreuse grotte des montagnes de Tyrexil


-Enfin dans un endroits un peu moins dangereux. Mais méfions nous quand même. Bon sang se périple n'était pas de tout repos. Surtout que Naô est tout sauf discret !- La reine rit et le phénix émit un cri de protestation- Ose prétendre que la fois sur le bateau ou tu est rentrer dans l'un des marins c'était pas de ta faute. Te prendre les pattes dans les cordages n'es pas une excuse.- Naô se tourna de façon a se trouver dos au deux jeunes femmes- Allez Naô, ne boude pas.

-Majesté, je sais que c'est peut être déplacer mais pourrais-je connaitre la raison de vos cauchemars?  Vous en faites fréquemment depuis notre départ.

-Ce sont des souvenir Élana. Qui remonte a une époque lointaine. Celle d'un triangle amoureux dans un contexte de guerre et de désolation. Tu sais depuis longtemps que mon âme soeur qui a l'origine ne se réincarnait qu'en Céleste fut un jour condamner a ne se réincarner qu'en mortel jusqu'a ce qu'il se souvienne de mon vrai prénom. Bien entendu le coupable lui a effacer la mémoire et comme tout les mortels il ne se souvient jamais de sa précédente vie. Cependant sont aura elle est identique quelque soit sont identité, sont ethnie,sa personnalité ou ses sentiments.-La reine pris une inspiration-
L'homme qui est responsable de cette malédiction est Tatsu. Aveugler par sa jalousie, il jeta un sort et fit un souhait au près des vestiges. Il voulais la jeunesse éternel. Ainsi il serait a jamais a mes cotés. Les vestige on bel et bien réaliser son souhait... Mais pas de la façon qu'il souhaitait. En faisant les deux en même temps il lia ses deux promesse ensemble. Il est bien immortel. On ne peut le tuer tant que mon âme soeur ne se souvient pas de moi.

-Majesté. Si cela vous es douloureux, pourquoi avoir accepter cette demande ? Vous vous êtes décidé très rapidement.

-Détrompe toi Élana. Des l'instant ou Supercoussinet m'a parler de Tatsu j'ai tout de suite compris ce qu'il risquait de me demander, j'ai donc pris le temps d'y réfléchir. Et j'ai su aussi qu'il me cachait quelque chose.  
Enfin on devrait se mettre en route non ? Tatsu ne se trouvera pas tout seul !

Elles se mirent en route. Apres plusieurs heure d'escalade elle arrivèrent enfin devant la grotte ou était endormis un jeune enfants. Dans son dos il y avait une petite pair d'ailles. Tatsu se réveilla en sursaut.

-Qu-qu-qui es l-l-la?-Lorsque ses yeux turquoise se posèrent sur Ama, il se précipita vers elle et s'effondra en larme dans ses bras- Ama ! J'avais peur tout seul dans ces montagne, les autres personnes qui sont venu étais méchante,je me suis enfui.

-Je vois.- La reine ferma les yeux et décida de faire appelle a son instinct maternel. Elle sourit puis lui demanda.- Bon alors que dit tu d'un cache cache, Tatsu ? J'aurais un service a te demander après tu veux bien ?

-Oui, mais on fait un cache cache et un chat aussi.

-Tu es dur en affaire toi.

Il jouèrent jusqu'a ce que la nuit tombe. La reine demanda a Tatsu de fermer les yeux et s'allonger. Elle s'assit en tailleur a coter de lui et ce mit a murmurer une litanie. Élana, elle, continuais a se poser des question sur l'armure que la reine l'avais obliger a mettre mais aussi cet étrange ordre. Elle lui avait ordonné que si jamais sa vie ainsi que celle de Naô était menacée, elle devait sauver Naô en priorité. Élana avait tenter de protester mais la reine était impassible sur cette ordre.

Apres cinq jours de recherche, elle finit par trouver le renseignement dont elle avait besoin. Elle décida de sceller la mémoire de Tatsu sur tous sont passé mais aussi sur les cinq derniers jours. De cette façon seul L'élu, elle et l'homme qu'elle avait vu dans les souvenir de Tatsu savait ou ce trouvais le spectre de majora. Ce dernier l'inquiétait beaucoup. Elle ne l'avait jamais vu mais ce qui la préoccupais était qu'il portais des ailles dans son dos.

-Élana, nous partirons demain. Essaye de dormir un minimum.

-Majesté, votre ordre me perturbe. Pouvez vous m'expliquer la raison de cet ordre?

-Bien qu'un phénix puisse renaître de ces cendres, la mort est tout de même douloureuse.

-Ceci n'est pas la vrai raison. Je vous en prie dite moi la vérité, si vous refuser, je désobéirais a cet ordre.

-Élana, dois je te rappeler laquelle de nous deux est la reine ? Tu te dois d'obéir a mes ordre quelqu'il soit.

-Mais mèr...

- Il n'y a pas de mais qui tienne ! Bien maintenant que ce fait est éclairci allons dormir, la route est longue pour les prochain jours a venir. De plus j'ai un rendez vous avec un assassin particulierement talentueux.

[i]Le lendemain ils patirent laissant Tatsu seul et endormit. Il leur fallu cinq jours pour regagner le palais. A son arriver cerbere se precipita vers Ama, cette derniere l'attrapa et gratta chacune de ses immenses tête. Puis elle rentra dans sa chambre. Elle déposa une rose rouge au pied de son lit. Pendant son attente elle remarqua l'absence de Clara. Elle était inquiète. Cette petite a toujours eu un tempérament colérique et peu aimable envers Supercoussinets.


Dernière édition par ama17 le Sam 10 Jan - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludu
Troisième Meilleure Posteuse
avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 21
Localisation : chez moi

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 10 Jan - 12:30

La reine Lindir observa la carte et réfléchit au plan de l'Elu.

- Je suis d'accord avec vous, c'est ici qu'il faut agir. Mais tout d'abord, il faut être sûr que les points vitaux de votre territoire soient bien protégés, en cas de contre attaque.
- Mes troupes sont déjà postées autour des principales villes, les centres de commandement et les lieux de production.
- Très bien. Mes hommes sont restés à Noum Kélao. Je vais les prévenir et les faire s'installer ici. je vous demande juste une journée ou deux pour les laisser se reposer du voyage que nous venons de faire.
- Bien sûr, prenez le temps qu'il vous faudra. Nous attaquerons une fois que vous serez prêts.
- Ne faut-il pas attendre les autres membres de l'Alliance? La reine Ama, la reine Zimi?
- Si l'Empereur a connaissance des Vestiges, il se peut qu'il dispose d'autres dangereux secrets. Il faut que l'on agisse avant que lui n'en ait la possibilité.

La reine Lindir eut l'air de vouloir dire quelque chose, puis se ravisa


Non, il n'est pas encore temps.

- Oui, reine Lindir?
- Euh, non, rien je, je pensais simplement... Rien d'important. Je crois que je vais aller sous ma tente me reposer.

Je ne peux pas lui faire confiance. Pas encore.

- Très bien, allez-y. N'hésitez pas à me le faire savoir si vous avez besoin de quoi que ce soit.
- Merci, Elu.

Et la reine sortit de la tente de commandement. Elle était préoccupée. L'Elu lawaï ne semblant pas savoir grand chose à propos des Vestiges, mais disait-il toute la vérité? Après tout, elle même n'était pas tout à fait franche avec lui. Mais elle sentait qu'il valait mieux garder une carte dans sa manche à cette étape du jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supercoussinets
Administrateur
avatar

Messages : 1783
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 21
Localisation : Dans le monde de One Piece

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Sam 10 Jan - 17:04

La reine Lindir était sorti de la pièce et l’Élu s’accorda un moment de repos. Mais alors qu’il s’apprêtait à s’asseoir, un de ses soldats débarqua et s’inclina devant lui.

– Ô grand Supercoussinets, un messager m’a chargé de vous dire que la reine Clara arriverait dans quelques heures à la base.

Le visage de Supercoussinets se froissa. Clara avait toujours été odieux avec lui, et ce depuis leur première rencontre, alors quand il n’était pas encore l’Élu. La voir ainsi à la tête du royaume des Amatsuki ne l’enchantait guère.

– Bien, vous pouvez disposer.

Le soldat s’éclipsa et l’Élu se saisit la tête. Si Clara devait venir, il ne savait pas comment réagir. Avait-il bien fait de demander Ama de partir loin de Wanderstar ?


***


L’Élu était face à Clara, il venait de se relever, les gardes commençaient à se défiger. Supercoussinets leur fit signe de ne pas intervenir.

– Vous voyez ce que vous venez de faire Clara ? Vous venez de frapper un dirigeant. Je ne suis plus le petit gamin que vous avez connu. Et la reine Ama sait très bien ce qu’elle fait. Je ne l’ai obligé en rien à partir à la recherche de ce Tastu. Je lui ai seulement demandé un service mais vous. Vous n’avez aucun respect pour les autres. Vous ne serez jamais à la hauteur d’Ama, ça j’en suis sûr. Et puis je me demande pourquoi j’accepterai de l’aide de quelqu’un qui agit avant de réfléchir ?

Clara grinça des dents. L’Élu s’avança vers elle.

– Réfléchissez un peu ! Vous ne voyez donc pas qu’en agissant comme une enfant vous pouvez briser l’alliance et rendre l’empereur victorieux. J’exige des excuses ! Sinon, je me passerai de votre armée jusqu’au retour de la vraie reine de ce pays.

La reine Clara semblait contenir sa forte pulsion meurtrière. Mais au même moment, la reine Lindir apparut.



***



Mamilao et son dragon s’étaient reposés deux jours à la base des Immo, à l’extrémité ouest des Territoires Lawaïs. La traversée du détroit de la colère divine était une étape à franchir pour accomplir leur mission. Mais il fallait être prêt. Être prêt pour traverser la plus tempétueuse des mers. Cette traversée n’aura rien à voir avec les autres car les mers et océans des Territoires Lawaïs étaient plutôt paisibles et calmes. Heureusement, Accorbak, le dragon de Mamilao, était entraîné pour défier les éléments naturels, quel que soit leur violence. La jeune fille préparait son dragon à partir à l’assaut des éléments quand un autre dragon se posa à ses côtés. Ce dragon était immense, il faisait au moins, trois fois la taille de celui de Mamilao. Elle le reconnu tout de suite.

– Kélèm.

Un homme se posa et marcha doucement vers elle. Cet homme n’était autre que le chef des guerriers amofaks. Sa dragonne, Isidis, était la plus grande dragonne orientale connue jusqu’à ce jour. Ses écailles dorées lui donnaient une magnificence à en couper le souffle. L’homme s’approcha de Mamilao.

– Vous ne me demandez pas ce que je fais ici ?
– Vous êtes venu pour m’ordonner de vous suivre.
– Non Supercoussinets m’a prévenu qu’il vous avait confié une mission. Je n’en sais pas plus malheureusement.
– Et bien, que faîtes-vous ici ?
– Je me disais bien que vous me poseriez la question.

Kélèm s’approcha du dragon de Mamilao.

– Isidis, demande à Accorbak de nous dire où est-ce qu’il compte aller.

La dragonne de Kélèm se mit à grogner, puis ce fut au tour de celui de Mamilao.

– Je vois. Vous partez pour Tyrexil c’est ça.
– Vous m’espionnez ?
– Oui en quelque sorte.

Kélèm se mit à rire légèrement.

– Mais qu’est-ce que vous êtes venu faire ici mon général ?
– Je suis venu pour informer ton dragon des dangers de ce pays. Parce que là-bas, les Élodiens ont réussi à tuer tous les dragons. Il ne faut pas les sous-estimer. Vous n’êtes pas une karouk, alors votre dragon court un grave danger s’il ne sait rien.

Isidis semblait en pleine discussion draconienne avec Accorbak alors que Mamilao fixait son général.

– Pourquoi avoir fait autant de kilomètres juste pour ça.
– À vrai dire, je tiens à te présenter mes condoléances pour ton défunt père qui …
– Mais encore ?
– …

La cousine de l’Élu semblait ne pas comprendre. Qu’est-ce qui clochait chez lui ?

– Oublie ça. Je dois partir à présent.

L’homme se retourna vers sa dragonne et marcha d’un pas rapide. Mamilao le suivit et lui saisit le poignet.


– Non attendez ! À quoi bon venir ici pour des raisons aussi …

Kélèm déposa un baiser sur la bouche de Mamilao. Elle semblait confuse. Après quelques secondes, il s’éloigna.

– Je ne sais pas qu’est-ce qui m’a pris. Si l’Élu apprenait ça … Bref, je m’en vais.

Il monta sur sa dragonne en évitant de croiser le regard de Mamilao. La jeune fille semblait en pleine réflexion. Et si cet homme était vraiment fait pour elle. Et dire qu’avant ce baiser, elle n’avait même pas envisagé d’aimer quelqu’un un jour. À vrai dire, Mamilao ne réfléchit vraiment jamais comme les autres. Elle est beaucoup plus spontanée et réfléchit seulement à une situation quand la situation s’offre à elle. C’est le cas ici. Et elle semble parfaitement sûre d’elle à cet instant précis. Elle monta sur la dragonne de Kélèm et se dirigea vers lui.

– Attendez. Ne soyez pas aussi honteux.
– Oublie tout Mamilao, il ne sert à rien de …

Elle l’embrassa à son tour.

– Je crois que je vous aime
– Ah … Euh … Et bien … C’est plus rapide que je ne le pensais.

Elle sourit comme si la situation était parfaitement normale. Le général, quand à lui, semblait ne pas croire ce qui venait de se passer. Mamilao se serra contre lui et le cœur de Kélèm battait la chamade. Après une minute si inhabituelle pour l’un et si spontanée pour l’autre, la jeune fille descendit de la dragonne.

– Je vais devoir bientôt partir avec Accorbak. On se revera quand je serais revenu.
– Euh … Oui ! Prend soin de toi !
– Garnier ?
– Quoi ?
– Non rien, ce n’est pas grave. Tchao, Bisou, Bye !

La jeune fille monta sur son dragon et partit à l’assaut de l’océan. Kélèm, quant à lui, semblait être sur une autre planète. Et dire qu’il avait préparé des livres de discours sur ses sentiments envers la jeune fille et qu’il n’osait pas depuis trois ans lui dévoiler sa flamme. La dragonne riait de voir son Ina (Personne lié grâce au lien des Karouks) en proie à une explosion d’émotions amoureuses.



***



Prêt de la Nouvelle-Élodiane, la puissante Sitcham espionnait une discussion entre deux gardes devant le palais.

– Hé t’as vu ? Il parait que les généraux sont arrivés. Maintenant c’est sûr, personne n’arrivera à rentrer dans ce palais.
– D’un autre côté, je n’avais jamais vu ça. Le palais a été littéralement détruit. D’abord, cette folle de reine des Amatsuki avec sa magie « Tchitée ».
– C’est « Cheatée » qu’on dit.
– Ouais, peu importe. Et puis après il y a eu ce jeune Lawaï qui a tranché les sols et les murs. Et puis on n’a pas réussi à le retrouver. Apparemment il se serait enfui avec cet Assassin de l’ombre dont personne n’a jamais vu le visage et …

Li Lomim avait enfin un indice. Il était inutile de s’attarder ici. Elle commença les recherches dans la ville. Il n’était pas loin, elle en était certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendantsdelawai.forumgratuit.fr
Empereur Writon
Administrateur
avatar

Messages : 946
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 22
Localisation : Devant la carte du monde, contemplant les étendues restantes à conquérir

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   Dim 11 Jan - 11:42

Remontant des tréfonds du palais, l'Empereur tomba sur l'Athépie titubant dans les couloirs.

_L'Athépie ? Tout va bien ?
_Oh, c'est toi, L'Empereur ? Oui oui, tout va optimALEMENT BIEN !!
_Hum... C'est pas grave... J'ai besoin de toi.
_Oooh, encore ? Pourtant, tu te souviens-tu de comment ça c'est fini la dernière fois, votre Altesse ?
_Oui, mais ça n'a rien à voir. Je veux que tu protèges le palais.
_Coouuuumment ? Et vous n'avez pas, comme qui DIRAIT DES GARDES ?!
_Si, mais ce n'est pas pareil...

L'Empereur s'approcha de l'Athépie, puis lui dit quelque chose dans le creux de son oreille.


_Oh ! Je vois ! Très bien, Writon, je gère ça à vitesse maximalisante !
_Oui c'est ça, fonce !

L'Athépie se mit à courir dans les couloirs, laissant l'Empereur seul. Ce dernier se dirigea vers la grande salle de réunion. Thénan et Octobre l'y attendait.

_Ah tiens, vous êtes là tout les deux.
_Bien sur qu'on est là, tu veux qu'on soit où ?
Thénan regarda l'Empereur en souriant, un peu moqueur. L'Empereur sourit à son tour
_Pfff, tu changeras jamais toi... Bon, où en sommes-nous Octobre ?
_Et bien, les généraux Lohrgon et Wallport sont partit en direction du campement militaire, pour préparer les deux batailles. L'Athépie doit se promener quelque part, tout comme la Vice-Impératice...
_Ne vous en faîtes pas, je me suis occupé d'elles. L'Athépie devrait se trouver sur le toit, quand à Dénara, elle ne reviendra pas avant un petit moment...
_D'accord, merci pour ces informations, Empereur.
_De rien. D'autres nouvelles ?
_Les réparations du palais avancent. Et j'ai enfin fini de mettre en place le système de sécurité automatisé de la ville !
_Ah, ça c'est une bonne nouvelle !
_Ça signifie plus d’infiltrations surprises ?, demanda Thénan
_Et bien, à moins que les possibles infiltrés esquivent mitrailleuses, explosifs, lames, et toutes sortes de pièges mortels... Sans compter le nouvel équipement des gardes...
_Héhé, je vois... bien joué Octobre !
Ce dernier sourit au compliment de Thénan.
_Bien, merci pour tout, Octobre. Je vous laisse gérer les travaux. Thénan ? Veux-tu bien me suivre ?
_Bien sur !

Thénan et l'Empereur quittèrent Octobre, toujours la tête dans ses plans. Dans le couloir vide, les deux hommes se tenaient face à face.

_Bien, j'ai une requête spéciale pour toi.
_Oui, quelle est t-elle ?
_As-tu déjà entendu parlé de Tatsu ?
_Vite fait... Pourquoi ?
_Il faudrait le retrouver...
_Oh Axel, tu sais bien que ce n'est qu'une légende !
_Et la Première des Célestes, c'était une légende aussi. Pourtant elle est là : C'est la Reine Ama.
_Quoi ? Tu rigoles !
_Non non...
_Quelle aubaine ! Ça veut dire qu'on va pouvoir...
L'Empereur stoppa Thénan dans sa déclaration.
_Chut ! N'en parle pas ici, les murs ont des oreilles...
_Ah pardon... Mais, tu m'as compris ?
_Oui, ne t'en fais pas. Alors, tu es prêt pour repartir en Tyrexil ?
_Bien sur ! Mais comment je vais le retrouver, ce Tatsu ?
L'Empereur sortit alors une étrange pierre cristalline à l'éclat bleuté.
_Oh, c'est joli !... Mais, à quoi cela sert-il ?
_C'est une astralite. Cette pierre se met à luire en présence d'une entité céleste, que se soit un divin, un céleste, et j'en passe...
_Et bien, rien que ça ! D’où tu la sort ? C'est plutôt rare, non ?
_En effet, on n'en trouve que sur les terres amatsukis. Celle là, je l'ai piquée à la Reine Ama pendant le Conseil du Sommet du Monde... Elle n'a rien capté, cette cruche.
L'Empereur la tendit vers Thénan, qui l'attrapa prestement.
_Je pense que tu pourra le trouver facilement grâce à ça. Évite juste de la perdre.
_Ne t'en fais pas, va ! J'assure !
Il plaça la pierre délicatement dans une des poches de sa belle tenue.
_Bon, et bien je vais prendre le prochain bateau pour Tyrexil !
_C'est ça. Bon voyage !
_Merci Axel !
_Au fait !
L'Empereur pris Thénan dans les bras, comme pour lui dire au revoir. Mais il glissa quelques mots à son oreille.
_Ne t'en fais pas, je surveillerais ça.
_Bien... Fonce alors.

Thénan s'enfonça alors dans les couloirs. L'Empereur se mit à repenser à tous les événements récents. Il n'arrivait pas à avoir les idées claires. Néanmoins, il lui fallait garder la tête froide, et il le savait.

*****

Au camp militaire établit aux portes de la Nouvelle-Élodiane, Lohrgon était en train de choisir ses troupes pour défendre Fort-Lawaï, et pour le futur assaut. Avec quelques stratèges présents sur place, il réfléchissait aux stratégies possibles. Il fut bientôt rejoint par le Général Wallport.


_Tiens, vous êtes la, pyran !
_Général Wallport...
_Alors, comment ça se présente ?
_Bien, très bien. Regardez.
Il montra la carte stratégique, avec les différentes figurines et indications.
_Et bien, ça bosse dur !
_Comme vous dites. Et vous ?
_Et bien, je vais me rendre à Port de Guerre pour préparer l'assaut maritime.
_Héhé, ils ne vont pas comprendre ce qui leur arrive...
_Bien dis, Lohrgon !
Les deux hommes rirent très fort.
_Bien, avant de partir pour la guerre, que diriez vous de boire une petite chopine, collègue du sud ?
_Avec grand plaisir, collègue du nord !

Les deux généraux partirent alors pour s'installer dans un troquet sur le port. Les autres clients, impressionnés par la carrure des deux bonhommes, s'écartèrent pour les laisser atteindre le bar.
_Bien le bonjour, messieurs. Qu'est-ce que je vous sert ?
_Ah ton avis, le bleu ? Deux chopines de la meilleure bière de l'Empire : Le Fût du Nord !
_Bien bien, je vous sert ça tout de suite.
Le barman posa les deux énormes chopes débordantes de mousse. Wallport s'empressa d'empoigner la sienne. Lohrgon fit de même. Ils firent alors s'entrechoquer violemment les deux chopes, faisant voler la mousse un peu partout.
_À Tyrexil !
_À l'Empire !
Et tout le bar reprit derrière :
_Et à l'Empereur !
Les différentes personnes présentes dans la pièce s'étonnèrent alors de voir ces deux hommes finir leurs chopes cul-sec.
_Aaah ! Ça, c'est de la boisson d'homme !
_J'avoue que c'est savoureux !
_Garçon, remets-nous la même !
Éclatant encore de rire, Lohrgon et Wallport étaient bien partit pour rester un moment ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1 - Préparatifs de Guerres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Descendants de Lawaï :: . Roleplay :: Histoire : La Guerre De Wanderstar-
Sauter vers: